SorelTracy Magazine - Vendredi, 1 juillet 2022

Jeudi 23 juin, 2022

Les pouvoirs insoupçonnés du rire généré par les clowns thérapeutiques

(Stéphane Martin, 22 juin 2022) – Au Québec, une poignée d’artistes sont qualifiés afin de se présenter dans différents milieux de vie et d’offrir un peu de répit à une clientèle qui en a grandement besoin. Une artiste de chez nous a la chance de faire partie de la crème de la crème de ces clowns thérapeutiques.

Comme plusieurs, Stéphanie Brunelle a vu le film Patch Adams dans les années 90 et l’on devine bien que cela allait influencer l’artiste en devenir. « Dans ma tête, c’était inaccessible, mais j’avais eu un coup de cœur. J’ai suivi ma formation de clown en ayant toujours ça en tête. C’est quelque chose dont je rêvais. J’ai développé mon personnage de la fée Bouclette qui n’a rien à voir avec le clown thérapeutique. Un jour, j’ai vu une offre d’emploi pour la région de Trois-Rivières et j’ai passé l’audition de la Fondation Dr Clown. J’y travaille depuis 2018 », explique fièrement Madame Brunelle.

« Quand je travaille pour eux, j’ai deux personnages. Un pour les enfants, Dre Froufrou, et un pour les personnes âgées, Gisèle Labelle. On travaille dans les hôpitaux les écoles spécialisées, les résidences de personnes âgées, etc. Du clown thérapeutique, ça amène de la légèreté dans des milieux qui sont parfois plus lourds. Ça fait sortir plein de belles choses. Par exemple, des personnes âgées qui souffrent d’Alzheimer et qui, au travers d’une chanson ou d’un univers éclaté, retrouvent la mémoire pendant quelques minutes. Également, je travaille beaucoup avec des enfants autistes. Plusieurs enfants sont plus renfermés et le personnel est surpris de voir que les clowns arrivent à entrer en contact avec eux d’une façon différente. Comme clown, on peut être maladroit et ne pas arriver à faire les choses correctement. Souvent, l’enfant va nous montrer comment faire les choses. Ils sont tous différents et il faut une clé différente pour entrer dans leurs bulles. »

La passionnée puise dans ses différents personnages afin de compléter son art. « C’est riche, autant le bagage que j’ai avec mon personnage de Bouclette a fait que j’avais des bases solides en commençant, autant ce que j’apprends avec la Fondation Dr Clown me sert avec Bouclette. J’apprends, entre autres, à prendre le temps. Comme clown, j’avais tendance à vouloir meubler un silence. Des fois avec un enfant qui a un handicap ou une personne âgée, il faut juste attendre. Et quand la réponse arrive, c’est tout simplement époustouflant », ajoute Stéphanie Brunelle.

Cette dernière aura la chance de se produire au cabaret Dr Clown des 25 et 26 novembre prochains à la salle Le Gesù à Montréal. « Pour l’occasion, les artistes-clowns retirent leur sarrau. C’est l’opportunité pour tous les spectateurs d’être témoin de multiples talents des artistes lors de cet événement unique. Je prendrai part à plusieurs numéros de clowns et à un numéro en duo avec un artiste de Québec ».

Pour vous procurer des billets afin d’encourager Stéphanie Brunelle et la Fondation Dr Clown : https://legesu.tuxedobillet.com/Gesu/une-fete-sous-la-formule-cabaret

De beaux projets pour la fée Bouclette

Stéphanie Brunelle réserve de beaux projets pour son personnage de la fée Bouclette qui la suit depuis 2008.

Les familles de la région pourront assister à un spectacle le 9 juillet au Gibfest où sera présentée la toute nouvelle mise en scène du spectacle le Quiz de la Galaxie. La prestation gratuite aura lieu à 14h00 au carré Royal.

Il est également possible de visionner les 10 épisodes de la websérie Bouclette et les monstres de la galaxie à l’adresse : bouclette.tv/tele/

Publicité

Publicité