SorelTracy Magazine - Samedi, 15 juin 2024

Vendredi 15 Décembre, 2023

Les Éperviers s’inclinent 4 – 2 à Laval

(Jean Doyon) – C’était une chance en or pour les Éperviers de pouvoir monter au classement, lors de la visite des Éperviers de Sorel-Tracy au Colisée des Pétroliers à Laval, mais l’attaque des Éperviers a encore une fois eu peine à produire et les Éperviers se sont finalement inclinés 4 à 2.

Marc-Antoine Gélinas a encore ce soir été très solide devant le filet des siens, surtout dans les derniers moments de la 3e période alors que les Éperviers avaient encore une chance de niveler le pointage, mais un mauvais choix de jeu du défenseur Gabriel Bilodeau a permis à Kevin Gadoury d’intercepter le disque et de s’échapper lors d’un désavantage numérique et d’aller marquer le but d’assurance dans une cage déserte.

Pourtant, les deux équipes avaient montré une certaine parité après 20 minutes de jeu en marquant chacun une fois. À 2:18, Nathan Hudgin (6) marquait d’un retour de lancer de Yann Sauvé, sur une passe de Francis Desrosiers. Mais à 9:15 les Sorelois nivelaient le pointage avec le 2e de Antoine Waked qui venait d’intercepter une rondelle à la ligne bleue des siens pour passer à Guillaume Gauthier qui s’est amené patiemment près du gardien Domenic Graham et faire une passe à Waked qui l’a redirigé dans le but.

L’entraineur des Pétroliers, Daniel Gauthier a eu les bons mots pour ses joueurs dans le vestiaire, parce qu’à leur retour sur la patinoire en 2e, ils ont pris les devants à 28 secondes grâce à un but de Jonathan Joannette (7) sur des passes de Hamelin et Caron.

Mais les Tire-bouchons ont répliqué à leur tour environ une minute plus tard avec le 6e de Alexandre Quesnel sur une échappée, alors qu’il venait de recevoir une passe de Jeffrey Durocher. C’était 2 à 2.  Laval reprenait les devants avec le 2e de Francis Desrosiers qui complétait un beau jeu de passes de Nathan Hudgin et de Zack Zorn. 3 à 2 Laval.

Par la suite, la porte s’est ouverte à plusieurs reprises pour les Éperviers, qui eux manquaient nettement d’inspiration en offensive, même que les attaques avaient peine à se rendre au gardien. Finalement en 3e, Gadoury marquait le but d’assurance pour la victoire des Pétroliers 4 à 2.

Trois batailles dans ce match, dont deux entre Jean-François Lafrance (Laval) et Gregory Newman (Sorel), mais le combat le plus spectaculaire fut celui entre Derek Parker et Gaby Roch.

Les lancers: 33-24 en faveur des Pétroliers, et le choix des Trois Étoiles: 1- Nathan Hudgin, 2- Francis Desrosiers, 3- Alexandre Quesnel.

Il faut maintenant espérer que les Éperviers retrouvent leur touche magique du début de saison ce soir au Colisée Cardin avec la visite des Marquis de Jonquière à 20h.

Publicité

Publicité