SorelTracy Magazine - Mardi, 18 juin 2024

Samedi 23 Décembre, 2023

Les Éperviers encaissent un revers de 6 à 1 contre Laval au Colisée

(Jean Doyon) – Un match plus qu’à oublier pour les Éperviers de Sorel-Tracy ce soir au Colisée Cardin devant 1248 spectateurs, alors que la troupe de Daniel Gauthier et ses Pétroliers de Laval ont donné une raclée aux locaux, par la marque de 6 à 1.

Absolument rien ne fonctionnait pour les Éperviers, l’attaque a eu peine à conclure ses jeux offensifs en de véritables chances de marquer, ou à tout le moins, des chances dangereuses, on était brouillon en défensive et même que le très solide gardien Phillipe Desrosiers a été retiré au 4e but de Laval, après 14 lancers en sa direction. Rien n’allait bien. Marc-Antoine Gélinas a terminé le match devant la cage de Sorel.

Pour une très rare fois cette saison, Philippe Desrosiers a dû céder son poste.

Il faut cependant donner le crédit aux Pétroliers qui ont véritablement fait mal paraitre leurs adversaires en jouant du hockey inspiré.

Les Pétroliers ont inscrit 5 buts en 25 minutes de jeu. Il a fallu attendre à la 11e minute en 2e pour voir les Éperviers marquer leur seul but du match sur un jeu de puissance. Le 6e de Laval fut inscrit en 3e période.

Pour Laval: Danick Paquette (2) (Gadoury, Bussières), Jonathan Joannette (8) (Sauvé, Léveillé), Garrett Clarke (2) (Hudgin, Zorn), Loik Léveillé (9) (Hamelin), Nathan Hudgin (7) (Larose, Guertin) et Joël Caron (9) (Hamelin, Larose) auront été les marqueurs dans cette rencontre.

Pour Sorel-Tracy, Guillaume Gauthier a inscrit son 10e de la saison sur des passes de Mathieu Ayotte et de Guillaume Beaudoin.

Les lancers : 30-28 Laval, et le choix des Trois Étoiles: 1- Loik Léveillé, 2- Nathan Hudgin, 3- Domenic Graham.

Mathieu Dumas aurait été utile ce soir

Le plus intéressant dans cette partie pour les partisans de Sorel-Tracy a certainement été en ouverture de rencontre lors de la cérémonie du retrait du chandail de l’as défenseur Mathieu Dumas.

L’organisation a décidé de retirer le chandail #26 des Éperviers de Mathieu Dumas, lui qui s’est retiré au terme de la saison 2021-2022, après 17 saisons dans la LNAH.  Dumas a été en finale à 10 reprises et il a remporté la COUPE 4 fois, deux avec Sherbrooke et deux avec les Éperviers.

La note sur lui la plus surprenante est qu’en 17 ans, la LIGUE ne lui a jamais accordé le titre de défenseur de l’année, pourtant c’est unanime chez tous les entraineurs et même les joueurs, qu’ils classent Dumas dans le TOP 10 des meilleurs défenseurs de l’histoire de ce circuit de hockey senior.

Il a constamment affronté les meilleurs trios des équipes adverses.  En 891 matchs il a récolté 467 points. On raconte même qu’en séries, Dumas aurait joué plusieurs matchs de 40 minutes et plus, par rencontre. C’était l’homme de confiance en défensive, et de plus, il était l’un des meilleurs pour bloquer des lancers.

Ce soir, il était entouré de son épouse et ses enfants, mais aussi de l’ancien propriétaire du Saint-François de Sherbrooke, Yves Desharnais, de son ancien entraineur de Sherbrooke Daniel Bissonnette, et de plusieurs anciens coéquipiers, dont Maxime Charron, Sébastien Rioux, Jonathan Forest, Gregory Dupré et du capitaine André Bouvet-Morrissette.

Domenic Graham a tenu les Éperviers qu’à un seul but contre lui.

Publicité

Publicité