SorelTracy Magazine - Vendredi, 30 septembre 2022

Lundi 25 avril, 2022

Chronique Pêle-mêle

Les Dunes ont 70 ans (III)

Si le Club de golf Sorel-Tracy – Golf Club (c’était sa première désignation en raison de nombreux membres anglophones) existe encore aujourd’hui, c’est grâce à ces passionnés du golf dont il a été fait état la semaine dernière, grâce aussi à de généreux donateurs qui ont acheté des actions sans jamais prendre un bâton de golf dans leurs mains, grâce aux boss de nombreuses usines de la région, de grands amateurs de golf, qui ont fourni la machinerie et la main d’oeuvre pour défricher cette terre de M. Joseph Mandeville, créer des espaces, d’immenses éclaircies, neufs allées en 1952 de ce côté-ci du ruisseau Saint-Laurent et neuf autres en 1960 de l’autre bord de ce même ruisseau.

Mais, il y a un personnage aussi qui a contribué largement à la popularité du golf dans la région.  Il était tout un athlète, il aimait jouer au golf et il n’était pas un vilain golfeur. J’ai nommé Maurice Richard.  Le regretté juge Paul-André Bélanger qui l’a invité à quelques reprises et qui a mangé avec lui au retour d’une de ces rondes disait : ’Les Richard, Maurice et Henri, sont pas des jaseux.  Mais tu poses une question à Maurice et il répond en long puis en large! ’  Richard Plante se souvient que M.Richard assistait au premier tournoi bénéfice Pierre-Mondou (1978) et qu’il avait signé quantité d’autographes près du vert no 9.  Ci-contre une photo de Maurice Richard lors d’une de ses visites aux Dunes en 1957.  Selon le Riviera, il était accompagné de Georges Arnold mais je gagerais ma chemise qu’il s’agit plutôt de Jean-Guy Périard.

Pêle-Mêle

Maurice Richard a aussi fait la promotion du hockey semi-professionnel à Sorel-Tracy en 1994.  Le président de la Ligue de hockey provinciale Senior, Mario Deguise, de regrettée mémoire, l’a invité à venir mettre la rondelle au jeu.  Les photos ci–contre illustrent bien sa disponibilité et popularité.  Tout le monde voulait se faire prendre en photo avec lui.

John Daily Jr et son père eux, viennent de signer un contrat promotionnel avec les restaurants Hooters.

SOUVENIRS DE GUY LAFLEUR EN PHOTOS

Je ne suis pas photographe mais depuis 1975, j ’ai pris pas mal de photos. En voici quelques-unes en mémoire de cet athlète qui a accepté des milliers d’invitations pour faire la promotion d’événements sportifs. Sur la première, paraît sans doute la plus jeune personne photographiée en compagnie de Guy Lafleur : Junie Delainey, 8 mois, en 1984, lors du 6e Tournoi Pierre–Mondou au tertre de départ no un des Dunes.  Sur la deuxième, on aperçoit Jean-René Grégoire et Guy en 1993, année de la 24e et dernière conquête de la Coupe Stanley des Canadiens. Troisième photo, le soigneur des Royaux de Sorel sourit à la caméra avec Guy.  Sur la 4e photo, Benoit Leblanc et Marc Cournoyer se font immortaliser chaque côté de leur idole lors de l’ouverture de son restaurant Mikes à Berthier.  Sur la 5ième photo, n’est-il pas fier Tinou Bergeron tout près de Guy qui lui tient l’épaule?  Sixième photo, les Anciens Canadiens dont Guy, bien sûr, sourit à ma caméra à l’aréna de Berthierville.  Septième photo, Gilbert Perreault en compagnie de Guy.  Huitième photo, un jeune admirateur pause avec « Monsieur Lafleur ».  Sur la 9ème photo, le coach du Artic Cat de Berthier de la Ligue Les Deux-Rives de hockey, Pierre Lafontaine, se retrouve avec Guy après le match d’exhibition.  Sur la 10ème, on voit Guy avec le père de Gilbert Perreault.


Michel Deguise

PÊLE – MÊLE

Michel Deguise, qui a gardé 50 matches pour les Nordiques de Québec dans la Ligue mondiale de hockey(WHA) de 74 à 76, qui a sensiblement le même âge que Guy Lafleur, ne se souvient pas avoir vu Guy Lafleur arriver au Colisée en jeans : ‘ Il était toujours habillé chic, en habit.’

Nouvelles des Dunes- Le CA des Dunes étudie sérieusement les propositions reçues le 7 avril dernier d’entrepreneurs intéressés à acheter l’ancienne terre de M.Joseph Mandeville pour en faire un parcours de qualité supérieure. La rumeur veut qu’il y ait un 3e homme d’affaires dans le décor.  Un richissime propriétaire de logements.

Le député bloquiste Louis Plamondon est membre des Dunes depuis le 14 janvier 1972 soit 50 ans.  Mais il n’a pas eu beaucoup de temps pour jouer à quoi que ce soit.

Jean–François Lafrenière, non Bertrand Gagné, est ce membre des Dunes qui a déjà tenté de se qualifier à l’Omnium des États-Unis.  Il a un handicap de 2 (index 1, 2) et deux trous d’un coup à sa fiche.  Son meilleur neuf à vie 31 et son meilleur dix-huit 66.  Pas mal du tout.

Nouvelles du Salon 300- Le Resto Bar Les Tire-Bouchons (114) a récolté 6 points et a atteint le sommet du classement de la Ligue Brasserie du Colisée 8 points de plus que la formation ÉnAIRgie MC qui a fait chou a fait chou blanc samedi dernier, le 23 avril.

Aux Fêtes, j’avais souhaité une 51e partie parfaire au vétéran Daniel Perron.
Bien, il l’a réussi mardi soir, le 19 avril.

Nouvelles de mini-golf – Carl Carmoni est un des meilleurs joueurs de miniputt que le Québec a connu.  Or, sa femme aussi, Suzanne, détient un tas de records dont celui de première boursière depuis 1970, l’année qu’elle a rencontré son futur époux.  Ensemble, en 50 ans, ils ont gagné 66 000$.  Si on enlève 30 000$ de dépenses, rien que pour les inscriptions, ils ne se sont pas enrichis avec ce ’petit ’ sport.  Carl reconnaît le travail de Jean Lusignan, avant la vente, pour attirer des joueurs au Mini-golf de La Plaza de sa fille Josée et de son gendre Hugo Deschênes.  La journée de ligue, Jean appelait tout le monde au téléphone.

Alexandre Parenteau

Le meilleur joueur de mini-putt de la région serait Alexandre Parenteau.

Nouvelles du PSST ( Panthéon des sports de Sorel-Tracy) – Les membres seront convoqués en mai pour un autre déjeuner.  Ils sont appelés en attendant à penser à des candidats susceptibles d’être intronisés selon des critères bien définis.

Le secrétaire du PSST, Sylvain Cournoyer, s’est dit sous le choc et triste en apprenant le décès de Guy Lafleur : « J ’avais 2 ans quand Maurice Richard a pris sa retraite mais j’ai eu la chance de voir évoluer Guy Lafleur qui a mené le Canadien à 4 Coupes Stanley. »

Les belles de 1977 – Odette Bolduc, Liane Boulet, Francine Héroux, Johanne Huot et Chantale St-Germain.

Rions un peu-

Bonne fête!

25 : Bernard Dupeyre, Manon Sévigny, Raymonde Champigny
26 : Jocelyne Pelland, Philip Devos, Laura Jacques, Jules Courchesne, Jacques Laporte, Laurence Danis, Danielle Cartier, Carole Lepage, Paul-André Messier
27 : Louise Gagnon, Denis Léger, Denise Provencher, Paul-Alexandre Ethier, Chantale Aubé
28 : Gilles Ferron, Jean-Pascal Fredette, Jocelyn Daneau, Pierre -Pointu- Plante, Sylvie
Bazinet, Christine Villiard
29 : Fabienne Durand, Marie-Laurence Delainey, Claude Gauthier, Nathalie Pérodeau
30 : Michèle Dumas, José Laurence, Ginette Ménard, Maxim Bussata
1e mai : Alain St-Michel, Line Gervais

Chiffre de la semaine – Les Pères Trappistes de Mistassini ont produit 3 600 000 petites poules de chocolat à l’occasion de Pâques.

Pensée de la semaine – Ne croyez pas que le chocolat soit une substitut à l’amour. C’est l’amour qui est un substitut au chocolat.  (Miranda Ingram)

Bonne semaine!

Publicité

Merci a mes commanditaires

commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire