SorelTracy Magazine - Dimanche, 26 mai 2024

Lundi 15 avril, 2024

Les démarches se poursuivent pour la construction du nouveau complexe aquatique

Le conseil municipal a autorisé, en séance publique le 25 mars, un emprunt allant jusqu’à 45 M$ pour le nouveau complexe aquatique. Le gouvernement du Québec a bonifié de 6 M$ sa subvention à la Ville de Sorel-Tracy. Au total, la Ville bénéficie donc d’une subvention de 26 M$ pour ce projet en provenance des gouvernements fédéral et provincial dans le cadre du PAFIRS (Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives).

Cette décision tient compte du récent rapport du consortium Lemay + Riopel qui a évalué les travaux à exécuter. Ainsi, le conseil municipal se donne la latitude nécessaire pour mener à terme ce projet.

Procédure d’enregistrement : signature du registre
Du 15 au 19 avril 2024, de 9 h à 19 h sans interruption, les citoyens peuvent signer le registre en lien avec le projet en se présentant à l’hôtel de ville au 71, rue Charlotte à Sorel-Tracy. En signant ce registre, ces citoyens signifient leur souhait de tenir un référendum à propos du projet de complexe aquatique, ainsi que de l’emprunt allant jusqu’à 45 millions. Advenant que le nombre de 2 968 signatures soit atteint, le conseil municipal pourra décider de tenir un scrutin référendaire ou encore d’abandonner complètement le projet.

À l’issue de la procédure d’enregistrement, la prochaine étape devrait être le lancement de l’appel d’offres public qui permettra d’octroyer le contrat et de déterminer le budget final pour la construction du complexe. Dans l’intervalle, la Ville explore différentes avenues pour consolider le montage financier et réduire les coûts assumés par la Ville pour le complexe.

Si tout se déroule comme prévu, l’ouverture du futur complexe aquatique devrait se faire en 2026 puisque la construction pourrait durer 2 ans.

Rappelons que la piscine Laurier R.-Ménard, construite en 1966, connaît de nombreux problèmes récurrents et arrivera bientôt à sa fin de vie utile. Le complexe projeté offrira donc un plus grand confort dans l’eau et dans le bâtiment, été comme hiver.  Il sera spacieux et il pourra accueillir beaucoup plus d’utilisateurs qu’à la piscine Laurier-R.-Ménard. Les baigneurs pourront profiter de vestiaires universels mieux adaptés, d’installations aquatiques accessibles universellement, d’un sauna sec, et plusieurs autres commodités.

Pour en savoir plus, visitez la section Grands projets.

Publicité

Publicité