SorelTracy Magazine - Mercredi, 7 Décembre 2022

Mardi 15 novembre, 2022

Les cols bleus de Sorel-Tracy se font entendre

(Stéphane Martin, 15 novembre 2022) – Les syndiqués des cols bleus de la Ville de Sorel-Tracy se sont dotés d’un mandat de grève qu’ils pourront exercer en dernier recours dans le cadre du renouvellement de leur convention collective.

« Nos syndiqués ont entériné ce mandat à 98%. On ne souhaite pas se rendre à la grève, mais la dernière offre que nous a faite la Ville est insuffisante. Ils [les dirigeants de la Ville] doivent comprendre qu’on se tient et que l’on veut avancer. Les discussions sont toujours en cours et l’on peut les qualifier de bonne foi, mais nous sommes prêts à nous rendre jusqu’à la grève s’il le faut », commente le président du syndicat, Martin Gingras.

Selon ce dernier, la partie patronale souhaite abolir la sécurité d’emploi. « Il faut veiller à la rétention des employés. Avec la pénurie de main-d’œuvre, les employés sont énormément en demande. Les conditions à la Ville sont bonnes, mais rien de comparable avec ce qui est offert ailleurs et au privé. Alors, nous avons beaucoup d’employés qui ont quitté le navire dernièrement. Il faut ajuster le tir pour attirer des employés vers notre ville et conserver ceux qui sont à l’emploi », de conclure Monsieur Gingras qui demande également de meilleurs salaires pour contrer l’inflation.

La convention collective des cols bleus de la Ville de Sorel-Tracy est échue depuis le 31 décembre 2021.

Publicité

Publicité