SorelTracy Magazine - Vendredi, 1 juillet 2022

Mardi 21 juin, 2022

Océan remorquage à Sorel-Tracy

Le syndicat des métallos déplore les briseurs de grève au premier jour du confit

Sorel-Tracy, le mardi 21 juin 2022 – Les métallos en grève d’Océan remorquage de Sorel-Tracy dénoncent le recours à des briseurs de grève par l’employeur dès la toute première journée du conflit. La dizaine de salariés de cette entreprise, qui sont tous membres de la section locale 9599 des Métallos, est en grève depuis lundi matin. Ils affirment avoir vu des briseurs de grève franchir la ligne de piquetage au cours de la journée.

Notons que, contrairement au Code du travail du Québec, les lois canadiennes permettent aux entreprises tombant sous la juridiction fédérale de faire emploi de briseurs de grève en cas de conflit. « Cela devait être interdit », fait valoir Luc Laberge, représentant syndical du Syndicat des Métallos. « C’est proprement déloyal et immoral, en pleine inflation pour ces familles, en plus de se servir de ce trou dans la loi canadienne pour laisser traîner des négociations et ensuite mépriser sans aucun délai le droit que devraient avoir les travailleurs d’avoir en face d’eux un employeur ayant l’obligation de négocier de bonne foi. »

Rappelons que ces métallos négocient présentement le renouvellement de leur convention collective, échue depuis le 30 avril 2021. Les pourparlers achoppent présentement sur les enjeux salariaux et sur les horaires de travail.

Océan remorquage est un service de remorquage portuaire. Il permet d’assister les navires de petit à très grand tonnage dans leurs manœuvres d’accostage et d’appareillage à quai.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Source : Syndicat des Métallos (FTQ)

Publicité

Publicité