SorelTracy Magazine - Mercredi, 17 juillet 2024

Mercredi 8 novembre, 2023

Le souhait de tenir les Jeux du Québec à Sorel-Tracy ne passera pas par un référendum

(Stéphane Martin, 8 novembre 2023) – La Ville de Sorel-Tracy n’entend pas consulter la population concernant son souhait d’accueillir la 61e finale des Jeux du Québec à l’été 2027.

Denis Courville

La question a fait surface lors de la dernière assemblée ordinaire du conseil municipal alors que le citoyen Denis Courville demandait s’il était plausible d’envisager la tenue d’un référendum puisque, selon lui, la venue des Jeux du Québec pourrait représenter de lourdes dépenses pour les contribuables sorelois.

La réponse est venue du conseiller du district Bourgchemin, Olivier Picard, qui estime que les revenus générés par la venue des Jeux du Québec seraient plus importants que les dépenses engendrées.  « Un budget d’exploitation pour les Jeux du Québec est d’environ 8 M$ qui est financé principalement par des subventions et commandites. Les villes investissent en moyenne 1 M$ à 1,5 M$ qui proviennent de leur budget d’opérations courantes. […] Par contre, quand une ville reçoit les Jeux du Québec, il faut mettre à niveau certaines infrastructures sportives. Ici, les deux projets qui seraient les plus coûteux seraient une piste d’athlétisme et une piste de BMX. Chaque fois qu’une ville reçoit les jeux, le gouvernement du Québec envoie un chèque de 5 M$ pour financer les infrastructures sportives. […] Selon la dernière étude pour les jeux de Sherbrooke en 2024, les retombées économiques sont estimées à 20 M$ », explique-t-il.

Olivier Picard

« Financièrement parlant, organiser un référendum à 250 000$ pour une dépense de 1,5 M$, la réponse est non. Il n’y aura pas de référendum », ajoute Olivier Picard.

Suite à son plaidoyer, Monsieur Picard a reçu l’appui du conseiller du district Du Faubourg, Stéphane Béland.

Publicité

Publicité