SorelTracy Magazine - Vendredi, 17 septembre 2021

Lundi 7 juin, 2021

Accès à l’internet haute vitesse

Le service offert à l’ensemble de la Montérégie d’ici septembre 2022

Les 5 400 foyers qui n’ont toujours pas accès à l’internet haute vitesse en Montérégie se verront offrir le service d’ici septembre 2022. Cette promesse a été répétée ce matin lors d’une conférence de presse à laquelle prenaient part différents élus de la région administrative.

Le 9 mars dernier, le gouvernement du Québec annonçait qu’il portait à plus de 1 milliard de dollars son budget pour accélérer le branchement de milliers de foyers québécois à internet haute vitesse.

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond – Photo: Capture d’écran

« La crise sanitaire que l’on traverse nous a démontré plus que jamais l’importance de se doter d’un réseau internet rapide, performant, fiable. Dans la dernière année et demie, on a fait un bon fulgurant dans le télétravail, mais qui dit travail qu’il faut avoir les bons outils. […] C’est indispensable pour nos entrepreneurs, nos producteurs agricoles et nos familles. Il ne faut pas oublier nos étudiants qui ont parfois eu à poursuivre leur formation académique à distance. Sur mon territoire, l’annonce d’aujourd’hui touche les citoyens de Saint-David, Sainte-Victoire-de-Sorel, Saint-Gérard-Majella et Saint-Ours », déclare le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond.

Au total pour la Montérégie, cela représente un investissement de 34,7 millions de dollars, réalisé par l’entremise de l’Opération haute vitesse Canada-Québec. Ce sont les services de l’entreprise Cogeco qui ont été retenus afin de déployer la fibre optique sur le territoire. Elle recevra une somme de 30,6 millions de dollars. Il a été mentionné en conférence de presse que cela devrait ouvrir le bassin de la concurrence qui refusait, jusqu’à présent, d’investir des sommes pour offrir le service en milieu éloigné.

Quant au gouvernement du Canada, il a alloué des milliards de dollars à l’infrastructure internet des régions rurales et éloignées, ce qui comprend une somme de 2,75 milliards de dollars au titre du Fonds pour la large bande universelle, dont 1 milliard de dollars qui proviennent de son Budget 2021.

Publicité

Publicité