SorelTracy Magazine - Jeudi, 19 mai 2022

Lundi 25 avril, 2022

Le premier long métrage de Guillaume Venne « Rêver ma vie » officiellement lancé !

(Stéphane Martin, 25 avril 2022) – « Rêver ma vie », le premier long métrage du Sorelois Guillaume Venne a été officiellement lancé vendredi du côté de Drummondville dans le cadre des Rendez-vous Québec cinéma.

Guillaume Venne

Le SorelTracy Magazine a assisté à cet événement précédant la grande première qui sera présentée le 28 avril au cinéma RGFM de Sorel-Tracy alors que le tapis rouge sera déroulé pour y accueillir les spectateurs et invités à 18h30.

Pour Guillaume Venne, il s’agit de l’aboutissement d’un long processus de création dont 4 ans de postproduction et d’au moins 3 ans de cogitation. Selon le synopsis, le film « Rêver ma vie » présente Philippe, un père de famille, qui voit sa vie bouleversée en quelques instants à la suite d’un AVC. Après avoir appris sa paralysie et son trouble de parole, Philippe doit faire son deuil et s’adapter à sa nouvelle situation pour tenter de redevenir le mari et le père qu’il était.

L’œuvre de Venne plonge le spectateur dans un mélange d’émotions qui reflète les différentes étapes du deuil. Certaines scènes nous amènent à rire aux éclats alors que d’autres nous font réaliser la chance que l’on a d’être en santé et entouré de nos proches. Le jeu de l’acteur principal, Frédéric Gagnon, est tout simplement parfait. Celui qui se définit comme un acteur physique livre d’une façon remarquable la paralysie à différents stades laissée par l’accident vasculaire cérébral.

Guillaume Venne est conscient qu’il a réalisé un film à petit budget et qu’il a fait des miracles avec le peu de moyens dont il disposait. « On parle d’un budget entre 50 000$ et 60 000$ […] En même temps c’était très simple, sans problème de déplacement. Je n’avais plus de batterie dans ma caméra, j’allais en chercher d’autres à la maison. […] Tout s’est fait en 20 jours de tournage. Contrairement à un gros plateau, on pouvait tourner rapidement », raconte-t-il avant que les comédiens soulignent son travail acharné.

Les privilégiés qui ont assisté à ce lancement ont rapidement compris la persévérance du réalisateur lorsqu’il a confié avoir perdu une partie de la bande de son du film. « Il a tout fallu refaire en postproduction. Les comédiens ont réenregistré le texte qui a été synchronisé avec les images. C’est environ le tiers du film qu’il a fallu refaire de cette façon. »

Dans ce long métrage, Guillaume Venne a su mettre de l’avant la région de Sorel-Tracy.
Une quinzaine d’endroits ont été visités et utilisés pour le tournage de « Rêver ma vie ». Même s’il s’agit d’une pure fiction, les Sorelois auront l’impression que l’on raconte au grand écran l’histoire d’un concitoyen.

La date de sortie officielle du film « Rêver ma vie »au cinéma RGFM de Sorel-Tracy est le 6 mai 2022.

Parmi les gens présents lors du lancement de vendredi à Drummondville, on reconnaît Corina Bastiani qui agissait à titre de directrice de production et Stéphane Tellier qui a signé la trame musicale du film.

 

Publicité

Publicité