SorelTracy Magazine - Mardi, 27 septembre 2022

Mercredi 17 août, 2022

Élections Québec 2022 Richelieu

Le PQ présente Gabriel Arpin dans Richelieu

Gabriel Arpin

(Stéphane Martin, 17 août 2022) – Le Parti québécois présentait, mardi soir, Gabriel Arpin comme candidat retenu pour porter les couleurs du parti dans la circonscription de Richelieu lors des prochaines élections provinciales.

Le jeune homme de 28 ans, natif de Sainte-Victoire-de-Sorel, a fait ses études supérieures à Québec après avoir été recruté par le Cégep de Limoilou pour jouer au volleyball. Il a également en poche un baccalauréat en anthropologie et une maîtrise en relations internationales.

« Ça fait longtemps que je veux m’impliquer en politique pour faire avancer le Québec. Je trouvais que le temps était bon, je viens de terminer mes études et la campagne électorale arrivait à grands pas. Je peux me concentrer à 100% sur la campagne électorale. Le PQ, pour moi, est le parti vers lequel les gens se tournent quand ils ont besoin d’aide. Quand les Québécois disent qu’ils en ont assez, qu’ils ont besoin d’avancer et qu’ils veulent aller quelque part, c’est le Parti québécois qui permet de faire ça. […] Mon objectif est de parler en votre nom et non pas parler pour vous », laissait savoir Gabriel Arpin devant une soixantaine de partisans réunis au Centre des arts contemporains du Québec à Sorel-Tracy.

Gabriel Arpin

Le jeune péquiste a également partagé sa fierté d’être le descendant de l’homme politique québécois, Narcisse Pérodeau, qui, au début du 20e siècle, a déposé et fait adopter un projet de loi pour permettre aux femmes d’avoir accès à l’héritage de leurs maris décédés.

Afin de gonfler les troupes, l’organisation du Parti québécois a donné la parole à la députée de Joliette, Véronique Hivon, à l’ancien député de Richelieu, Sylvain Simard et au député du Bloc Québécois, Louis Plamondon.

Louis Plamondon

« Je voulais revenir sur l’importance d’avoir encore un Parti québécois fort à Québec. […] Après les deux échecs des référendums, il y a eu un relâchement et les gens se sont réfugiés dans d’autres partis. […] Au fédéral, on ajoute des comtés en Ontario, en Alberta et au Nouveau-Brunswick si bien que le poids du Québec diminue encore. […] Plus notre poids démographique diminue, moins nous avons d’influence pour obtenir ce que l’on veut au Québec », a déclaré Monsieur Plamondon.

« Gabriel représente l’idéal. Une jeunesse formée, intelligente qui a fait des études et qui a le cœur à la bonne place. Je l’ai vu rencontrer des gens et il est capable de s’adresser à eux avec sympathie, il démontre de l’écoute et ça c’est formidable. Rien n’est impossible quand on a un cœur comme ça », mentionnait Sylvain Simard.

Sylvain Simard

Présenté en grande pompe dans certains médias à l’automne dernier comme étant le prochain candidat pressenti pour le Parti québécois dans Richelieu, François Beaulne se serait désisté pour laisser toute la place au candidat Arpin.  Le principal intéressé a expliqué au SorelTracy Magazine avoir préféré poursuivre son mandat comme chef de mission de l’Organisation des Nations Unies tout en s’impliquant de près dans la prochaine campagne électorale.

 

Véronique Hivon

Publicité

Publicité