SorelTracy Magazine - Mardi, 17 mai 2022

Mardi 26 avril, 2022

Écoute électronique à l’hôtel de ville de Sorel-Tracy

Le maire livre sa version des faits à Radio-Canada

(Stéphane Martin, 26 avril 2022) – Un peu plus de détails circulent actuellement concernant la découverte de matériel d’écoute électronique à l’hôtel de ville de Sorel-Tracy. Affirmant lundi au SorelTracy Magazine qu’il ne savait pas quand il pourrait donner officiellement des explications, le maire Serge Péloquin s’est délié la langue mardi devant les caméras de Radio-Canada.

Il avoue avoir caché un micro dans le bureau du greffier, René Chevalier pour tenter d’obtenir des preuves d’un soi-disant manque de loyauté. Le matériel aurait été installé depuis au moins un an.

« C’est un important dossier d’enquête interne qu’on faisait dans un dossier de ressources humaines. Il fallait absolument documenter la preuve. […] Le département des ressources humaines était au courant et impliqué aussi. Il y a eu un coulage au niveau de cette enquête-là, c’est ce que l’on va démontrer. […]  Et je trouve vraiment désolant que cette enquête de ressources humaines qui aurait dû rester privée se soit retrouvée sur la place publique », a déclaré Serge Péloquin sur les ondes de Radio-Canada.

Le maire rencontrait hier [lundi] soir les conseillers municipaux réunis à huis clos pour exposer sa version des faits. Il déposait mardi ses documents à la Commission municipale du Québec qui fait enquête sur le dossier. La Sûreté du Québec est également saisie de l’affaire.

Quant au greffier, René Chevalier, il a été suspendu pour une période de 30 jours.

Publicité

Publicité