SorelTracy Magazine - Vendredi, 12 juillet 2024

Jeudi 28 septembre, 2023

Le Groupe Bel Canada s’engage à lutter contre le gaspillage et l’insécurité alimentaire

L’entreprise accélère sa stratégie en mettant en oeuvre des initiatives innovantes à travers le Canada avec une approche intégrée

Le Groupe Bel Canada franchit une nouvelle étape dans son engagement à luter contre le gaspillage et l’insécurité alimentaire, en établissant une référence dans l’industrie grâce à sa Charte pour luter contre le gaspillage alimentaire intégrée à l’ensemble de la chaîne de valeur. En tant qu’élément clé de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la lute contre le gaspillage alimentaire fait partie de l’histoire de l’entreprise depuis un siècle. Bel vise désormais l’objectif de zéro destruction de produits comestibles au Canada d’ici 2030.

Dans le monde, 40 % de la nourriture produite n’est jamais consommée1 et, paradoxalement, une personne sur neuf souffre de malnutrition2. Au Canada, une personne sur cinq souffre actuellement d’insécurité alimentaire3. Environ 18 % des Canadiens, soit 6,9 millions de personnes, vivent dans des ménages en situation d’insécurité alimentaire légère, modérée ou grave, contre 15,7 % en 2020.  Sur les 1,1 million de personnes supplémentaires en situation d’insécurité alimentaire en 2021, 802 000 étaient des familles avec enfants4.

Lorsque la nourriture est gaspillée, toutes les ressources, comme l’eau, le sol, l’énergie et la main-d’oeuvre, sont également gaspillées. À l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture des Nations Unies, le 29 septembre, le renommé fabricant de collations saines et responsables présente ses initiatives innovantes visant à réduire de moitié le gaspillage alimentaire à l’échelle internationale d’ici 2030, tout en oeuvrant à l’amélioration de la sécurité alimentaire.

« Notre équipe croit fermement que l’alignement des objectifs d’affaires sur les pratiques de développement durable est essentiel à notre succès », déclare Cristine Laforest, présidente-directrice générale du Groupe Bel Canada. « En priorisant la responsabilité environnementale, depuis notre usine de production à Sorel-Tracy jusqu’à l’assiette du consommateur, nous sommes fiers de prendre des mesures tangibles dans la lute contre le gaspillage alimentaire. Ces initiatives s’inscrivent dans notre mission d’offrir une alimentation saine et responsable pour tous. »

De la production et la transformation…

Dans le cadre de sa stratégie globale, le Groupe Bel Canada a mis en oeuvre des mesures novatrices pour luter contre le gaspillage alimentaire à différents stades de ses activités, en commençant par ses processus de fabrication à l’usine de production de Babybel® :

• Optimiser l’efficacité de la production pour réduire les pertes de 76 % depuis l’ouverture de l’usine en 2020, faisant de l’usine de Sorel-Tracy l’une des usines Babybel® les plus performantes de la planète.

• Investir dans des équipements spécialisés pour faire un pas de plus vers l’objectif de zéro destruction de produits comestibles.

• Réutiliser le lactosérum, un sous-produit de la production de fromage, qui est concentré et utilisé comme ingrédient pour l’alimentation animale, en veillant à ce que chaque composant soit valorisé au lieu de finir comme un déchet.

… à la distribution et aux consommateurs

Le Groupe Bel Canada travaille également de façon continue avec son partenaire de distribution, Congébec, afin d’éviter les pertes alimentaires lors de l’entreposage et du transport et s’assurer que 100 % des produits livrés peuvent être vendus par les détaillants. Par exemple, depuis le printemps 2023, l’entreprise a optimisé certains de ses itinéraires de distribution pour qu’ils soient plus directs, réduisant ainsi la manipulation des produits et évitant leur destruction potentielle, tout en réduisant l’impact en CO2.

Pour les consommateurs, Bel a créé, en 1921, les portions individuelles de La vache qui rit®, un moyen efficace d’éviter le gaspillage alimentaire. Cette valeur est au coeur des priorités de l’entreprise depuis sa création. Cette démarche est toujours d’actualité et permet une conservation optimale tout en apportant au consommateur la juste quantité de fromage, réduisant ainsi les restes.

Luter contre l’insécurité alimentaire au Canada

Animée par un désir profond de lutter contre le gaspillage et l’insécurité alimentaire depuis plus d’un siècle, l’entreprise est fière de soutenir Banques alimentaires Canada, un organisme de bienfaisance national qui se consacre à aider les Canadiens et les Canadiennes vivant dans l’insécurité alimentaire en soutenant plus de 4 750 organismes de lutte contre la faim d’un bout à l’autre du pays. Le soutien du Groupe Bel Canada comprend des dons de produits en continu, une contribution au programme d’été Après la cloche et une collecte de fonds en magasin qui aura lieu en novembre.

« Ce que nous constatons, ce sont les effets à long terme d’un filet de sécurité sociale défaillant, combinés aux effets de l’inflation et des coûts élevés, qui poussent un nombre croissant de personnes à utiliser les banques alimentaires, plus que jamais auparavant, dans toute l’histoire du Canada », a partagé Kirstin Beardsley, directrice générale de Banques alimentaires Canada.

« C’est pourquoi nous apprécions grandement notre partenariat avec le Groupe Bel Canada et le soutien qu’il nous offre pour nous aider à réaliser notre vision d’un Canada où personne ne souffre de faim. »

En 2022, le Groupe Bel Canada a donné plus de 1 M$ en produits, et vise à atteindre 1,6 M$ en 2023, en plus de 100 000 $ pour soutenir des programmes comme Après la cloche, pour un total de 1,7 M$. Les employés de Montréal ont également participé à l’une des activités de bénévolat à Moisson Montréal le 27 septembre.

1 WWF 2021
2 FAO 2018 The state of food security and nutrition in the world
3 Croix-Rouge canadienne, 2022
4 Statistiques Canada, 2021

Publicité

Publicité