SorelTracy Magazine - Mardi, 27 septembre 2022

Lundi 20 juin, 2022

Le député Jean-Bernard Émond se réjouit de l’admissibilité du Cégep de Sorel-Tracy dans un nouveau programme favorisant la mobilité étudiante

Jean-Bernard Émond et Stéphanie Desmarais – Photo Philippe Manning

SOREL-TRACY, le 20 juin 2022 – Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, est fier d’annoncer, au nom de la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, que le Cégep de Sorel-Tracy est admissible pour participer au tout nouveau programme Parcours, créé pour favoriser la mobilité étudiante. Ce programme permettra, d’ici cinq ans, à 5 000 étudiantes et étudiants de découvrir une région québécoise pendant leurs études. En plus de vivre cette expérience unique, en souscrivant à ce programme, ils recevront une bourse annuelle de 7 500 $.

Le programme Parcours propose aussi des conditions avantageuses pour les 18 cégeps admissibles puisque ceux-ci recevront une aide financière de 1 500 $ par étudiant pour promouvoir le programme, bonifier les bourses ou organiser des activités d’accueil et d’intégration.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour le Cégep de Sorel-Tracy. Je suis certain que les étudiantes et étudiants qui découvriront notre région seront à même de réaliser le caractère accueillant et bienveillant de ses citoyennes et citoyens. La MRC de Pierre-De Saurel est un endroit où il fait bon vivre et j’espère de tout cœur que les étudiantes et étudiants apprécieront leurs études chez nous et, qui sait, auront envie de réaliser un projet de vie ici », déclare Jean-Bernard Émond, député de Richelieu.

« L’enjeu de la mobilité représente un grand défi et je suis très fière de constater que la mise en place de ce programme nous permettra d’accueillir et d’aider financièrement des étudiantes et étudiants qui résident à plus de 60 km de notre institution. Il s’agit d’un attrait majeur pour les inciter à découvrir notre Cégep et éventuellement adopter notre région et s’y établir », mentionne Stéphanie Desmarais, directrice générale et des affaires corporatives du Cégep de Sorel-Tracy.

« Ce programme de mobilité marque un jalon important de notre vision du réseau collégial. D’abord, pour les étudiantes et étudiants, car je suis convaincue qu’ils vivront des expériences uniques qui influenceront à jamais leur personnalité et leurs projets de vie. Grâce au programme Parcours, ils recevront un enseignement de qualité, côtoieront des personnes exceptionnelles et découvriront de nouveaux modes de vie. Ensuite, pour les établissements à travers le Québec, qui y trouveront un élément de réponse aux changements démographiques auxquels notre société est confrontée. Enfin, nous prévoyons que plusieurs étudiants décideront même de rester sur place après leurs études collégiales, contribuant ainsi à la vitalité économique, sociale et culturelle de nos régions », conclut Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur

Favoriser l’attractivité des régions

Dès l’automne 2022, ce programme de mobilité étudiante permettra à la région de Sorel-Tracy d’accueillir les étudiantes et étudiants. Le ministère de l’Enseignement supérieur et les régions d’accueil identifieront des partenaires gouvernementaux en vue de répondre à certains enjeux pouvant freiner la mobilité.

Rappelons que le gouvernement a annoncé, en novembre dernier, le déploiement des bourses Perspective Québec afin d’accroître le nombre de personnes qualifiées dans les professions en manque de main d’œuvre dans les services publics essentiels et les domaines stratégiques pour l’économie du Québec. Le programme Parcours pourra être cumulé avec le programme de bourses Perspective Québec.

Bureau de circonscription du député de Richelieu

Publicité

Publicité