SorelTracy Magazine - Lundi, 27 mai 2024

Jeudi 26 octobre, 2023

Le député Jean-Bernard Émond annonce un financement de 119 000$ pour le patrimoine religieux de Sainte-Anne-de-Sorel

(Communiqué) – Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, annonce au nom du ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région de l’Outaouais, M. Mathieu Lacombe, qu’une somme de 119 000$ sera versée pour la restauration d’immeubles patrimoniaux à caractère religieux de la municipalité de Sainte-Anne-de-Sorel. La somme servira à la restauration du parvis, des fenêtres et des portes.

Le ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, déclarait ceci : « Je suis fier d’appartenir à un gouvernement qui consacre beaucoup d’efforts à la valorisation du patrimoine religieux québécois. Faire connaître cet héritage est véritablement une option gagnante, car cela permet de nourrir notre mémoire collective, de garder vivants des savoir-faire ancestraux et de célébrer un patrimoine qui n’est pas seulement religieux, mais aussi culturel et social. »

Pour sa part, le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, ajoutait : « Je suis reconnaissant de l’octroi de ce financement en faveur de la préservation du précieux patrimoine religieux de notre belle région. Nos églises représentent un trésor historique et culturel que nous avons le devoir de conserver et de protéger pour les générations futures. La somme annoncée aujourd’hui jouent un rôle essentiel dans la préservation de ces édifices emblématiques, tout en contribuant à raviver les souvenirs de notre histoire et de notre culture. »

« Je me réjouis de cette annonce de l’enveloppe budgétaire de 35 M$ pour le patrimoine culturel à caractère religieux. Les sommes investies par le gouvernement du Québec pour la sauvegarde du patrimoine religieux génèrent des retombées économiques importantes dans l’économie québécoise. La réalisation des travaux engendre une forte mobilisation des communautés locales et elle contribue significativement au maintien d’un savoir-faire et d’une expertise professionnelle spécialisée dans le domaine du patrimoine. », concluait Caroline Tanguay, présidente du Conseil du patrimoine religieux du Québec

La somme consentie aujourd’hui fait partie de l’enveloppe totale de près de 35 M$ accordée par le gouvernement du Québec pour les 2 programmes du Conseil du patrimoine religieux du Québec pour l’année 2023-2024.

Le premier, le Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, représente à lui seul une aide financière de 20 M$. Ce Programme permet de financer jusqu’à 80 % des coûts des projets ayant préalablement fait l’objet d’un processus de sélection rigoureux du Conseil du patrimoine religieux du Québec.

Le second, le Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux, quant à lui, représente une aide financière de 13,36 M$. Sur l’ensemble du territoire québécois, 123 projets seront réalisés grâce à cette somme.

En bonifiant le financement alloué à la restauration et à la requalification de bâtiments à caractère religieux qui sont propres à l’identité québécoise, le gouvernement du Québec assure la pérennité d’un patrimoine précieux et présent sur l’ensemble du territoire québécois.

Publicité

Publicité