SorelTracy Magazine - Vendredi, 23 février 2024

Vendredi 12 janvier, 2024

Le COOL FM l’emporte encore en fusillade sur les Éperviers

Le but de la victoire en fusillade, un tir vif d’Anthony Verret dans le haut du filet qui a surpris Philippe Desrosiers.

(Jean Doyon) – Il n’y a rien à faire, à chaque fois que le COOL FM de St-Georges et les Éperviers de Sorel-Tracy s’affrontent, il faut parler d’un match de peu de buts, qui devrait se terminer en tir de barrage. En tout cas, avant la rencontre chacune des deux équipes avait remporté deux victoires et trois de ses quatre parties se sont terminées en fusillade.

Eh bien ce soir n’a pas fait exception, car au Colisée Cardin, et ce devant 938 spectateurs, l’équipe de la Beauce l’a emporté au compte de 2 à 1 encore en fusillade, grâce à un but d’Anthony Verret, en 3e vague de tir en solo.

Pour son anniversaire de naissance aujourd’hui (47 ans), l’entraineur-chef des Éperviers Christian Deschênes, aurait bien aimé savourer une victoire à la maison, car la dernière remonte au 15 décembre 2023 contre les Marquis de Jonquière. De plus, on était même en droit de penser qu’avec la victoire d’hier contre les Pétroliers de Laval, l’équipe de Pierre-De Saurel aurait pu poursuivre sur cette lancée et replacer sa production offensive au même endroit qu’en début de saison.

Mais, attention, c’est loin d’avoir été un mauvais match au contraire.

Après avoir observé une minute de silence à la mémoire de Pierre «Pointu» Plante, un bénévole de longue date avec l’organisation soreloise, qui est décédé cette semaine, le match s’est mis en branle et on peut dire que c’était très rapide. Même que ce sont les Éperviers qui ont ouvert le pointage.

Le gardien du COOL FM pour ce soir, Raphaël Girard, tente de stopper une rondelle derrière son filet, mais elle termine plutôt sa course sur le bâton d’Émile Villiard qui lui, lance sur le gardien pour un possible ricochet dans le but. C’est exactement ce qui s’est passé et Villiard ouvre le pointage dans le match avec son 3e de la saison, sans aide à 9:56.

Le but de Villiard de derrière le filet de Girard

En 2e période, les Éperviers se défendent très bien en désavantage numérique, mais n’obtiennent qu’un seul jeu de puissance au cours de cette période. Le jeu est rapide, c’est vrai, mais les chances de marquer sont rares, comme si on n’arrivait pas à se rendre au gardien et finir le jeu.

Les cordages bougent enfin à 10:29, mais ce sont ceux de Sorel-Tracy. Un jeu de passe de Tifu vers Lacroix le long de la rampe derrière le filet de Philippe Desrosiers, se termine sur la palette d’Anthony Verret, seul à la droite du gardien, qui marquait librement. Desrosiers n’y pouvait rien. Et après 40 minutes de jeu, c’était 1 à 1.

En 3e période, un jeu inusité a bien failli survenir à la 4e minute de jeu, quand l’arbitre avait le bras levé en prévision d’une punition au COOL. Desrosiers avait donc retraité au banc pour un 6e joueur, et l’attaque des Éperviers se poursuivait, quand soudainement Mathieu Ayotte tente une passe vive et à l’aveuglette devant le but, mais il n’y avait personne et la rondelle a traversé la patinoire d’un bout à l’autre pour aller frapper le poteau de la cage déserte de Sorel-Tracy. C’est venu à un cheveu de voir une équipe marquer dans son propre but.

Finalement aucun but en 3e période et c’était toujours l’égalité 1 à 1. En prolongation Charles Tremblay, celui de St-Georges, a raté une chance en or lors d’une échappée, complètement seul pour être bloqué par Desrosiers. En fait, Desrosiers a été fumant lors de cette prolongation, il a vraiment transporté son équipe en fusillade avec des arrêts digne de ce nom.

En 3e vague de tir de barrage, c’est Anthony Verret qui a marqué, le seul des six joueurs d’ailleurs à le faire, pour la victoire des siens 2 à 1.

Les lancers 26-22 pour St-Georges et les Trois Étoiles: 1- Anthony Verret, 2- Émile Villiard, 3- Philippe Desrosiers.

Les Éperviers seront à Jonquière vendredi prochain et reviendront au Colisée Cardin le vendredi 26 janvier contre les 3L de Rivière-du-Loup.

Publicité

Publicité