SorelTracy Magazine - Vendredi, 17 septembre 2021

Mercredi 1 septembre, 2021

Élections fédérales 2021

Le candidat Yanick Caisse souhaite s’attaquer au trafic lourd au centre-ville

 

(Stéphane Martin, 1er septembre 2021) S’il est élu député conservateur aux élections fédérales du 20 septembre, Yanick Caisse souhaite s’attaquer au trafic lourd au centre-ville de Sorel-Tracy. Il affirme avoir trouvé une solution qui éviterait aux camionneurs d’avoir à emprunter le centre-ville pour se rendre aux élévateurs à grain.

« On ne peut pas faire de développement touristique, rénover notre centre-ville et attirer des gens en ayant à côtoyer des mastodontes. Je voyage beaucoup et je ne vois ça nulle part. […] L’idée que j’ai est de faire décharger les camions sur le quai industriel à Saint-Joseph. [..]On prend le grain dans les camions du côté de Saint-Joseph, on le fait passer sous la rivière avec un système de vacuum pour l’acheminer dans les silos à grains de Richardson. Ça se fait dans les cimenteries, j’ai validé auprès d’ingénieurs. […] Je devrais avoir une rencontre avec le nouveau président de Richardson dans les semaines à venir », confie Yanick Caisse.

Selon l’estimation du candidat, lors des périodes de récoltes du grain, il y a un flot quotidien de 200 camions qui se rendent aux élévateurs à grain. Monsieur Caisse se défend de transporter le problème du côté de Saint-Joseph-de-Sorel. Il rappelle l’existence du projet de route industrielle. « C’est déjà industriel le long du quai et on entend parler depuis longtemps de la route industrielle. Il faut mettre ça en branle une fois pour toutes. Il y a un tracé d’établi, cela soulagerait également Saint-Joseph d’un certain trafic lourd dans les rues. »

Yanick Caisse se dit également conscient qu’un tel projet impliquerait beaucoup d’acteurs. « Mon rôle de député serait de réunir tous les gens concernés, d’aller chercher l’argent nécessaire pour les installations et réaliser le projet. Mon travail est d’être un facilitateur. Monsieur Plamondon est dans l’opposition depuis 36 ans. Quelles solutions est-il capable d’apporter ? Je vois qu’il s’agit d’un problème persistant et j’apporte une solution. C’est un projet vraiment régional », de conclure le candidat conservateur.

Publicité

Publicité