SorelTracy Magazine - Mercredi, 7 Décembre 2022

Mardi 15 novembre, 2022

Protection de la gestion de l’offre

Le Bloc québécois revient à la charge avec un projet de loi

(Stéphane Martin, 15 novembre 2022) – La ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, annonçait lundi une compensation aux transformateurs de lait, de volaille et d’œufs en raison des répercussions de l’Accord Canada–États-Unis-Mexique.

Ils se partageront plus de 1,7 milliard de dollars sous forme de paiements directs et de programmes d’investissement. « C’était quelque chose de demandé par les agriculteurs depuis qu’ils ont signé l’entente, il y a deux ans, avec les Américains. C’était promis immédiatement après la signature avec les États-Unis. On est bien content que la compensation soit enfin arrivée », commente d’entrée de jeu le député de Bécancour – Nicolet – Saurel, Louis Plamondon.

Ce dernier rappelle l’importance qu’Ottawa respecte son engagement de ne faire aucun autre compromis qui occasionnerait des brèches supplémentaires dans le système de gestion de l’offre lors des prochains accords de libre-échange. En ce sens, un nouveau projet de loi sera déposé cette semaine à la Chambre des communes par le Bloc québécois.

« L’ancien projet que j’avais déposé ne s’est pas rendu au vote final puisque les élections ont été déclenchées. Il faut recommencer le processus. Cette fois, c’est le député de Montcalm, Luc Thériault, qui en fera le dépôt. On peut s’attendre à une 2e lecture à la fin décembre ou à notre retour en février », explique Monsieur Plamondon qui a bon espoir que cette fois-ci sera la bonne afin de protéger plus de 6000 entreprises agricoles québécoises opèrent selon le modèle de la gestion de l’offre.

« La dernière fois, les libéraux ont voté en faveur pour berner les conservateurs qui se sont divisés sur la question. Cette fois, le NPD est en faveur et je crois que les libéraux vont suivre également. La loi a des chances de passer », espère le député de Bécancour – Nicolet – Saurel.

 

Communiqué officiel
Le gouvernement du Canada respecte son engagement d’indemniser les secteurs sous gestion de l’offre

 

Publicité

Publicité