SorelTracy Magazine - Lundi, 15 avril 2024

Jeudi 8 juin, 2023

Le Bloc Québécois appelle à la solidarité contre les changements climatiques

Sorel-Tracy, le 8 juin 2023 – Le Bloc Québécois a invité les élus de tous les partis à la Chambre des communes à se rallier à la motion bloquiste réclamant une intensification marquée de la lutte aux changements climatiques, dans la prévention de leurs impacts et dans le soutien aux communautés éprouvées par les catastrophes.

« Nous sommes devant une catastrophe environnementale dont nous ne mesurons pas encore l’entière portée, mais qui, selon toute vraisemblance, est la manifestation concrète du réchauffement climatique, tout comme le sont les inondations printanières. Si on choisit l’inaction et le déni, ce genre de tragédies se multipliera à l’avenir. Devant de tels défis, on doit se serrer les coudes, car il faut agir ensemble et vite. D’abord par un retrait de ce qui va à l’encontre de l’intensification de la lutte aux changements climatiques, puis dans la prévention de leurs impacts par le soutien financier au Québec et aux provinces au niveau des interventions en cours, des infrastructures de prévention et de la recherche pour atténuer les effets des changements climatiques dans l’immédiat et dans la durée. Nous invitons donc tous les partis à être solidaires et à appuyer notre motion », signale le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet.

La motion bloquiste se lit comme suit : Que la Chambre :

1. exprime sa solidarité et son soutien avec toutes les populations aux prises avec les feux de
forêt qui sévissent actuellement;

2. constate que les changements climatiques ont des effets directs sur la qualité de vie de la
population et qu’ils exacerbent la fréquence et l’ampleur des phénomènes météorologiques
et climatiques extrêmes (inondations, tornades, feux de forêt, canicules, etc.);

3. reconnaisse que le gouvernement fédéral doit en faire davantage dans la lutte aux
changements climatiques, dans la prévention de ses impacts et dans le soutien des
communautés éprouvées par les catastrophes naturelles;

4. demande au gouvernement fédéral d’investir davantage dans la lutte contre les changements
climatiques qui risquent de devenir de plus en plus coûteux tant pour la population que pour
l’environnement;

5. exige que le gouvernement fédéral cesse d’investir dans les énergies fossiles et développe
des incitatifs, dans le respect des champs de compétence du Québec et des provinces, pour
stimuler l’utilisation des énergies renouvelables et du transport collectif.

« Le Québec est touché par des feux de forêt d’une ampleur sans précédent, dont les conséquences sont immenses, tant sur le plan humain qu’environnemental. Des milliers de personnes doivent évacuer en catastrophe leur village et leur communauté menacés, sans savoir s’ils reverront leur maison. La portée de ces brasiers est énorme, puisque le smog affecte sévèrement la qualité de l’air de tout le Québec et au-delà. Des centaines de milliers d’hectares de forêt seront perdus, sans parler de la faune… On doit prendre ce qui se passe avec sérieux et poser les gestes qui s’imposent », avise le député de Bécancour – Nicolet – Saurel, Louis Plamondon

« Nous devons rapidement cesser d’investir dans le pétrole, grand contributeur du réchauffement
climatique, cesser tout nouveau projet pétrolier et tous les forages, ainsi que diminuer de façon importante nos gaz à effet de serre. Nous avons un effort collectif immédiat à faire afin de changer nos habitudes de mobilité. En ce sens, nous devons opter pour les énergies renouvelables et faire davantage place au transport collectif. C’est ensemble que nous arriverons à mettre le pied sur la pédale de frein; donnons-nous cette chance »
, conclut M. Plamondon.

Bureau du député Louis Plamondon

Publicité

Publicité