SorelTracy Magazine - Samedi, 4 Décembre 2021

Dimanche 31 octobre, 2021

Lancement du rapport de la Directrice de santé publique : La Montérégie en mode ADO !

Longueuil, le 29 octobre 2021 – Les adolescents(es) nous épatent, nous étonnent et nous inquiètent parfois. Ils ont l’avenir devant eux. Et ils ont encore besoin de leurs parents!

Le rapport de la directrice de santé publique de la Montérégie, intitulé La Montérégie en mode ado : parents informés, jeunes en santé que nous vous présentons aujourd’hui dresse l’état de santé des adolescents et fournit de précieux outils aux parents pour les aider à soutenir leurs jeunes dans cette période importante de leur développement, marquée par des changements physiques et psychologiques majeurs.

Nous nous apprêtions à lancer le rapport lorsque la pandémie de COVID-19 a été déclarée, nous forçant à reporter l’événement. Bien que la pandémie ait sans doute eu des effets sur la santé des adolescents, les constats que nous avions faits lors de la préparation de ce rapport demeurent pertinents et le soutien proposé aux parents est sans doute plus nécessaire que jamais. C’est pour cette raison que nous publions aujourd’hui ce rapport et lançons le site web qui l’accompagne.

Comment vont nos ados?

En analysant les données des deux cycles d’enquête menés auprès des adolescents dans la dernière décennie, nous avons constaté que les élèves du secondaire âgés de 12 à 17 ans sont moins nombreux qu’auparavant à avoir fumé la cigarette et consommé de l’alcool ou des drogues. Ils sont aussi moins nombreux à avoir des relations sexuelles précocement.

Toutefois, la proportion de jeunes qui ont rapporté une insatisfaction par rapport à leur image corporelle, une utilisation de la cigarette électronique, une expérience de violence, ainsi qu’une détresse psychologique élevée est inquiétante.

Parents d’ados, mode d’emploi
Même si les adolescents(es) affichent parfois un détachement envers leurs parents, le rôle de ces derniers est tout aussi important que lorsqu’ils étaient petits. Nos données d’enquête révèlent que 78 % des jeunes perçoivent recevoir un soutien social élevé auprès de leur famille.

Les ados qui estiment recevoir un soutien social et une supervision élevés dans leur famille sont moins nombreux à avoir : fumé la cigarette, consommé des drogues, eu une première relation sexuelle avant 15 ans ou rapporté un niveau élevé de détresse psychologique. Et ce, peu importe leur milieu de vie.

Devenir parent d’ado n’est pas toujours facile, c’est vrai. Mais ça s’apprend ! En consultant le site web créé pour eux www.enmodeado.ca, les parents auront accès à beaucoup d’information sur les adolescents, à des capsules vidéos et à des infolettres sur des contenus variés. Ils trouveront également des outils concrets pour les aider à adopter des pratiques parentales favorables qui ont des effets protecteurs sur le développement, la santé physique et mentale ainsi que sur la prévention des comportements à risque chez les adolescents.

À travers le rapport et les outils, la direction de santé publique veut favoriser la santé, le bien-être et la réussite éducative des jeunes. C’est une invitation pour les parents et tous les gens qui gravitent autour des jeunes à passer Enmodeado!

 

Publicité

Publicité