SorelTracy Magazine - Vendredi, 12 avril 2024

Mardi 2 avril, 2024

Ville de Saint-Ours

Lancement de la bande dessinée historique de Saint-Ours

Le créateur de la BD Jocelyn Jalette et sa conjointe

C’est avec fierté que le Regroupement littéraire Jeunesse de Saint-Ours et la Ville de Saint-Ours organisaient le 29 mars dernier le lancement de la bande dessinée historique « L’étrangère de Saint-Ours »  Pour l’occasion, le maire de la Ville de Saint Ours, Sylvain Dupuis, au côté de Jean-Bernard Émond, député de Richelieu et de madame Diane Lapointe, présidente du Regroupement littéraire Jeunesse de Saint-Ours ont procédé au dévoilement de la bande dessinée en compagnie du conseil municipal de Saint-Ours, des membres du conseil d’administration du RLJSO, du créateur de la BD Jocelyn Jalette, des distingués invités et de la population de Saint-Ours.

L’album « L’étrangère de Saint-Ours », réalisé dans le cadre du 350e anniversaire de la fondation de la Seigneurie de Saint-Ours, permettra aux citoyens.es de Saint-Ours, jeunes comme moins jeunes, de s’approprier, de façon ludique, l’histoire de l’époque seigneuriale du Québec, et plus particulièrement celle de Saint-Ours. La réalisation de cet album du bédéiste Jocelyn Jalette a été rendue possible grâce au programme de Soutien aux initiatives de commémoration du Ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Le maire de Saint-Ours Sylvain Dupuis

« Le Regroupement littéraire Jeunesse de Saint-Ours a su, dans le cadre du 350e de la Seigneurie de Saint-Ours, relever le défi que nous lui avions proposé de créer une bande dessinée historique de notre Ville. Cette bande dessinée se veut un leg important pour notre culture et notre histoire permettant aux Saint-Oursois.es de développer leur sentiment d’appartenance au sein de notre communauté et surtout auprès de notre jeunesse » souligne le maire, Sylvain Dupuis.

« L’appartenance à notre milieu de vie et l’apprentissage de l’histoire par l’interprétation du patrimoine bâti peut prendre diverses formes. Je me réjouis de l’initiative de la Ville de Saint-Ours d’avoir opté pour un outil ludique et créatif pour transmettre la connaissance liée à son histoire à l’occasion de son 350e anniversaire. Ce récit en images capte l’attention et aide à visualiser les événements historiques. Les bulles de dialogue permettent de transmettre des informations de manière claire et concise. Cette bande dessinée pourra se frayer un chemin dans l’imaginaire des citoyens de tout âge en favorisant une connexion émotionnelle avec le passé. Félicitations à tous ceux et celles qui ont collaboré à ce projet. » Jean-Bernard Émond, député de Richelieu

Le député de Richelieu Jean-Bernard Émond

Madame Diane Lapointe, présidente du Regroupement littéraire Jeunesse de Saint-Ours, note que « Même si les descendants en ligne directe du premier seigneur de Saint-Ours occupent toujours le Manoir de Saint-Ours, immeuble patrimonial qui fait partie du paysage de Saint-Ours, l’histoire de sa période seigneuriale demeure méconnue de plusieurs citoyens.es. La réalisation de l’album « L’étrangère de Saint-Ours » vise à combler cette lacune, particulièrement auprès des jeunes, et sera donc distribué gratuitement aux élèves de 4e, 5e et 6e année de l’École Pierre-De Saint-Ours. »

Vous pouvez vous procurer votre copie de l’album historique « L’étrangère de Saint-Ours » à l’Hôtel de ville de Saint-Ours, à la bibliothèque Narcisse-Pérodeau, ainsi qu’auprès du Regroupement littéraire Jeunesse de Saint-Ours au prix de 25$.

 

Sylvain Dupuis, Diane Lapointe, Jocelyn Jalette et Jean-Bernard Émond

Publicité

Publicité