SorelTracy Magazine - Jeudi, 19 mai 2022

Jeudi 10 mars, 2022

La Ville de Sorel-Tracy réintègre la politique culturelle de la MRC de Pierre-De Saurel

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a profité de la séance du conseil des maires, hier soir, pour annoncer la réintégration de la Ville de Sorel-Tracy à la Politique culturelle régionale de la MRC de Pierre-De Saurel. Une résolution à cet effet a d’ailleurs été adoptée à l’unanimité par le conseil des maires.

« Comme prévu, les 12 maires de la MRC ont eu une rencontre, le 2 mars dernier, pour discuter de la Politique culturelle. Cette rencontre a été cordiale et, surtout, fructueuse. Nous sommes partis de zéro et nous avons discuté de bonne foi. Nous nous sommes entendus sur différents points et nous en sommes arrivés à un consensus qui plaît autant à Sorel-Tracy comme ville-centre, qu’aux 11 autres municipalités du territoire de Pierre-De Saurel. Ce sera bon, non seulement pour tout le milieu culturel régional, mais également pour les quelque 52 700 résidents de la MRC », souligne le maire Serge Péloquin.

Pour en arriver à ce consensus, les maires ont convenu de revoir la teneur du mandat et la structure pour administrer et déployer la Politique culturelle sur l’ensemble du territoire. Elle s’appliquera et concernera seulement les programmes et les projets culturels ayant une portée régionale, alors que chaque municipalité, y compris Sorel-Tracy, continuera à être pleinement autonome dans la planification, le financement et l’organisation de leurs propres activités et initiatives locales en matière de culture.

Les maires se sont aussi entendus sur l’embauche d’une nouvelle ressource en culture à la MRC. Cette nouvelle entente régionale en matière de culture permettra également aux artistes de Sorel-Tracy de bénéficier du programme de partenariat entre les MRC et le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

Sur l’aspect financier, la réintégration de Sorel-Tracy à la Politique culturelle de la MRC permettra aux 11 autres municipalités de bénéficier, dès cette année, d’une diminution de leur contribution financière. Pour sa part, Sorel-Tracy assumera 56 % de la facture.

« Le plus important pour moi, avant de réintégrer Sorel-Tracy à la Politique culturelle de la MRC, c’était de mieux définir les projets locaux et régionaux en culture et d’en arriver à un partage plus équitable de la facture finale entre les municipalités. C’est ce qui a été fait. J’en suis très heureux et très fier », conclut Serge Péloquin.

Publicité

Publicité