SorelTracy Magazine - Vendredi, 1 juillet 2022

Jeudi 16 juin, 2022

La Société des parcs industriels de Sorel-Tracy honore Sylvain Simard et Alain Goulet

Sylvain Simard et Alain Goulet

(Annie Bourque, 16 juin 2022) – À l’occasion du 20e anniversaire de la Société des parcs industriels de Sorel-Tracy (SPIST) honore deux piliers qui ont contribué à sa création soit l’homme d’affaires Alain Goulet et l’ancien ministre et député de Richelieu Sylvain Simard.

Fait marquant, le conseil d’administration de la SPIST a décidé de nommer deux édifices en leur honneur qui sont situés dans le parc industriel Ludger-Simard.

Peu de temps après sa première élection -l’homme a été réélu à 4 reprises entre 1994 et 2008 dans le comté de Richelieu, Sylvain Simard se désole de la fermeture de nombreuses industries.

En conférence de presse, il décrit avec humour les tensions qui existaient à l’époque, entre les deux anciennes municipalités de Sorel et Tracy. Leur fusion a grandement facilité l’obtention d’une importante subvention de 21 M$ décerné par l’ancien ministre des Finances, Bernard Landry. Une somme qui a servi à la création du parc industriel Ludger-Simard.

« On n’avait aucun terrain à offrir aux entreprises, le transport maritime diminuait faute d’infrastructures dignes de ce nom. Il fallait récupérer nos quais afin de permettre le dragage et aux navires de revenir à Sorel-Tracy », rappelle l’ancien ministre du Conseil du Trésor.

Son travail en concertation avec la ville, les gens d’affaires et organismes communautaires, permet aujourd’hui aux bateaux de payer des frais pour draguer l’embouchure du fleuve et du Richelieu et cela permet de maintenir une activité maritime dans la région.

Unis pour la région

Fait cocasse, M. Simard a fait appel à un fédéraliste convaincu, l’homme d’affaires Alain Goulet. « En enlevant la partisannerie, c’est notre grande ville qui en est sortie gagnante », souligne Sylvain Ayotte, banquier de profession et président du conseil d’administration de la Société des parcs industriels de Sorel-Tracy.

Habile négociateur

Au début de sa carrière, Alain Goulet était professeur d’éducation physique et a lancé son commerce à partir de la résidence familiale. L’un des fondateurs de la chaine Sports Experts est un habile négociateur.

«Mon fait marquant, c’est qu’après plusieurs mois de négociations et de rondes de golf, j’ai réussi à négocier l’achat des terrains et des bâtisses (appartenant autrefois à Marine Industries, devenus propriétés du groupe Alstom) pour une somme de 7,5 millions (au lieu de 19 M$) », explique-t-il.

Sylvain Simard et Alain Goulet devant le bâtiment nommé en leur honneur

Réactions

Les deux personnalités ont témoigné avec sincérité de cet honneur de voir leur nom apposé sur une bâtisse du parc industriel Ludger-Simard.  « Je suis un peu intimidé de voir mon nom associé à un bâtiment de cette ampleur. Il n’est pas petit : 78 pieds de haut. Imaginez les bateaux à l’intérieur », illustre M. Simard, en conférence de presse.

« Je pense aux centaines, voire les milliers d’hommes et de femmes qui ont travaillé ici et ont construit des bateaux, des génératrices, des trains pendant des générations », ajoute-t-il.
M. Simard a aussi eu une pensée pour ceux qui ont perdu leurs emplois durant les années 80 dans une région « dévitalisée de l’essentiel de son développement. »

Au passage, l’ancien politicien et professeur de littérature a salué le travail exceptionnel de Denis Plamondon qui a œuvré aussi au succès de ce projet économique. « Le travail que nous avons fait va permettre à la région de continuer à se développer», a-t-il dit.

Frères Simard

Dans son allocution, M. Goulet a fait référence à la mémoire des frères Simard, Joseph, Édouard et Ludger qui sont arrivés de Baie-Saint-Paul en 1909.  « Ce sont 3 Québécois, avec le génie de l’entreprise, qui ont établi à Sorel un empire industriel dominant au Québec et au Canada et ce, pendant plus de 40 ans», relate-t-il.

Fait à noter, les enfants de Ludger Simard, Gilles et Hélène étaient présents à la conférence de presse. Leur sœur, Andrée Simard, l’épouse de l’ancien premier ministre Robert Bourassa était absente.

Le père de M. Goulet, a été embauché par les chantiers Manseau comme forgeron en 1927. M. Goulet s’est dit fier de cet honneur que son nom s’inscrive en toutes lettres sur la bâtisse du 1800 Émile-Bernard, du parc industriel sorelois. « Quand je passe sur le chemin Saint-Roch (secteur Tracy), je pense au succès des 250 personnes qui y travaillent. Je suis fier de récolter ce que nous avons semé », confie l’homme, toujours en verve à 83 ans.

« Je suis certain que vous allez continuer à faire grandir le parc industriel en achetant d’autres terrains et érigeant d’autres bâtisses», conclut-il.

En compagnie de la directrice de la SPIST Nancy Annie Léveillée (à gauche), et du président du conseil d’administration de la Société des parcs industriels de Sorel-Tracy Sylvain Ayotte (à droite), on a porté un « Toast » en l’honneur de messieurs Sylvain Simard et Alain Goulet.

Création de 250 emplois

Durant la conférence presse, le président du conseil d’administration de la Société des parcs industriels de Sorel-Tracy Sylvain Ayotte a précisé que de très beaux projets sont sur le point d’être signés dont l’un qui entrainera la création de 250 emplois d’ici 3 ans.

« Nous sommes un acteur de première ligne pour les entreprises qui veulent s’installer chez nous : Stella Jones qui a établi son centre de distribution de bois franc et composite du Québec, Fasbec sous la direction de Rodier Michaud qui a confié la direction à ses enfants Annie et Martin, la famille Beaudoin qui dirige Minéraux Mart», a-t-il énuméré.

Les journalistes et invités à la conférence de presse ont fait le tour du parc industriel Ludger Simard. Ils ont vu de près les atouts pour les entrepreneurs : rampe pour bateaux, voies ferrées et 5 quais maritimes à quelques mètres des établissements. Son zonage se prête au traitement des matières résiduelles dangereuses, en plus de permettre le transport de pièces hors normes et de matières en vrac.

« Nous avons encore de beaux projets comme la réhabilitation et la valorisation du dernier terrain vacant du site qui offrira la possibilité de louer des espaces et l’accueil de nouveaux projets importants » conclut la directrice de la SPIST Nancy Annie Léveillée.

En collaboration avec MaTv, une émission sera diffusée bientôt et portera sur la fondation de la SPIST et offrira une visite du parc industriel Ludger-Simard.

Parc industriel Ludger-Simard
3,2 millions de pieds carrés
-16 entreprises
-250 employés
-20 M$ de masse salariale

L’homme d’affaires Alain Goulet, entouré de sa famille et photographié devant le 1800 rue Emile Bernard, la bâtisse qui porte son nom situé dans le parc industriel Ludger Simard à Sorel-Tracy.

La création et le développement de la Société des parcs industriels de Sorel-Tracy demeure l’un des meilleurs souvenirs de ses 18 ans de carrière en politique, a soutenu Sylvain Simard, photographié avec sa famille devant l’édifice du 1605 de la Marine qui abrite l’entreprise Stella Jones.

Publicité

Publicité