SorelTracy Magazine - Mercredi, 22 septembre 2021

Jeudi 10 juin, 2021

La salle Georges-Codling et sa scène écoresponsable

La salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins est maintenant reconnue comme Scène écoresponsable niveau bronze. La nouvelle a été communiquée jeudi matin en conférence de presse.

L’équipe d’Azimut diffusion a donc réussi à faire reconnaître ses efforts qui visent à réduire son empreinte environnementale. Parmi les mesures mises en place qui ont retenu l’attention du programme d’accréditation Scène écoresponsable, notons au passage l’utilisation de vaisselle réutilisable, les mesures de sensibilisation à l’économie d’eau et d’énergie et l’utilisation de piles rechargeables.

« Par ce geste citoyen, Azimut diffusion concrétise les valeurs véhiculées par l’ensemble de son équipe, espère que d’autres organismes lui emboiteront le pas et que collectivement nous accèderons à une société́ écologiquement plus responsable en vue d’un avenir meilleur pour tous », mentionne la présidente d’Azimut diffusion, Fabienne Desroches qui souligne également l’appui de Desjardins dans ce projet.

« Le développement durable de la collectivité́ s’inscrit dans la mission, les valeurs, les principes et la finalité́ de l’action coopérative. Desjardins est engagé depuis des années dans cet effort collectif visant à changer les choses. Les grandes organisations ont d’ailleurs le pouvoir et le devoir d’exercer leur leadership en ce sens », ajoute le directeur général de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel, Pierre Desgranges.

« L’accréditation est valide pour deux ans. Notre plan d’action sera réévalué dans deux ans et nous visons passer au niveau argent et au niveau or deux ans plus tard. À court terme, nous allons installer un système de verres réutilisables avec un système de consigne afin d’éliminer les verres de plastique. […] On va acheter des gourdes réutilisables pour les artistes et leur équipe. On veut installer une 2e fontaine d’eau au rez-de-chaussée. […] Sur le plus long terme, on veut la conversion de tout le café que l’on utilise pour du café écologique et équitable. On veut développer des partenariats locaux afin de s’approvisionner localement pour les repas dans les loges. On souhaite également utiliser des produits ménagers écoresponsables et en vrac. Tout cela semble de petits gestes, mais au bout, cela fait une différence », de conclure l’agente de développement d’Azimut diffusion, Laurence Lepage.

Publicité

Publicité