SorelTracy Magazine - Vendredi, 30 septembre 2022

Mardi 13 septembre, 2022

Maison de la Musique

La saison des Vêpres musicales se concluait dimanche à Sorel-Tracy

(Stéphane Martin, 13 septembre 2022) – La saison des Vêpres musicales se concluait dimanche par une fin de journée remplie d’activités culturelles.

Présentés depuis quelques années par la Maison de la musique de Sorel-Tracy, ces spectacles réussissent à mettre en valeur les artistes, le patrimoine bâti de la région et l’art culinaire.

« Nous avons couvert l’ensemble des 12 municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel avec la présentation de 11 spectacles puisque les municipalités de Saint-Aimé et de Massueville ont décidé de s’unir pour la présentation d’un événement à Massueville. Il y a toujours eu quelque chose de magique partout où l’on s’est produit. Nos élus nous ont suivis dans ce projet, ça nous a aussi permis de découvrir le dynamisme de chaque municipalité. J’ai eu des gens qui n’étaient jamais allés à Sainte-Anne et Saint-Joseph, ils ont découvert une région extraordinaire. On ne connaît tellement pas notre chez-nous », s’exclamait, au lendemain de l’événement, la directrice générale de la Maison de la musique, Rachel Doyon.

Lors de la présentation de ces spectacles dans les différentes municipalités, des œuvres ont été réalisées en direct par des artistes. Ces œuvres ont été mises en vente dans un encan silencieux dimanche dernier dans le but de soutenir la Maison de la musique et tous ces artistes de la région.

« Les 11 œuvres ont trouvé preneur. C’est un montant de près de 7 000$ qui a été remis. On a eu beaucoup de collaborateurs, ça a fait travailler une centaine de personnes tout l’été en incluant les tables gastronomiques », ajoute Madame Doyon qui souligne au passage l’apport économique de la culture.

La directrice générale travaille déjà sur la prochaine édition de la Tournée des vêpres musicales qui risque de prendre encore de l’expansion. « On se fait approcher en dehors de la région, car notre concept fait beaucoup parler. Je n’abandonnerai jamais la MRC de Pierre-De Saurel que je remercie d’ailleurs pour avoir cru au projet dès le départ tout comme Desjardins qui méritent toute ma reconnaissance. Nous voulons rendre l’art accessible et l’on se rend dans votre cours pour vous faire entendre de la musique. Il n’y a pas plus accessible que ça », de conclure Rachel Doyon.

Publicité

Publicité