SorelTracy Magazine - Dimanche, 17 octobre 2021

Mercredi 29 septembre, 2021

Lancement de la campagne Centraide 2021

La pauvreté peut toucher tout le monde

Saint-Hyacinthe, le 29 septembre 2021. − Centraide, le plus important bailleur de fonds non gouvernemental dans le domaine des services sociaux communautaires, lance aujourd’hui sa campagne de collecte de fonds annuelle. Jusqu’à la fin décembre 2021, le grand public et les employeurs et employés sont invités à joindre le mouvement afin de recueillir des dons qui serviront à améliorer les conditions de vie des personnes les plus vulnérables.

Les Centraide du Québec, présents dans toutes les régions, soutiennent annuellement près de 1 500 organismes et projets communautaires qui dépendent de cette grande campagne pour répondre aux besoins essentiels des personnes en situation de pauvreté ou de vulnérabilité. Ces organismes de proximité, souvent moins connus que les grandes causes visibles, offrent des services adaptés dans chacune des régions.

« La force de Centraide est son partenariat avec les organismes communautaires locaux. Ensemble, nous sommes en mesure d’identifier les besoins prioritaires de la communauté et d’agir rapidement auprès des personnes en situation précaire. Lorsque les gens donnent à Centraide, ils aident directement la population de leur région », souligne Mme Caroline Lippé, directrice générale de Centraide Richelieu-Yamaska.

Le nombre de personnes en situation de pauvreté sous-estimé

La campagne Centraide donne également l’occasion de conscientiser la population à l’importance de la réduction des inégalités amplifiées par la pandémie et d’une relance socioéconomique équitable et inclusive. Selon un récent sondage Léger, les répondants sous-estiment le nombre de personnes pauvres au Québec. Cependant, trois répondants sur quatre sont d’avis que la pandémie a détérioré la situation des personnes vulnérables.

« La crise actuelle a eu de lourdes conséquences pour la population. Nous avons vu une augmentation importante des demandes d’aide dans nos organismes communautaires. Le rôle de Centraide est de les soutenir dans cette adaptation et dans le maintien de leurs services qui sont essentiels à la communauté », ajoute le président de la campagne 2021 de Centraide Richelieu-Yamaska, M. Benoit Chartier, président-éditeur de DBC Communications.

Cliquez ici pour accéder aux résultats du sondage.

Faits saillants du sondage

• Un répondant sur cinq affirme s’être retrouvé dans une situation de pauvreté et de vulnérabilité en raison de la pandémie. Parmi ceux-ci, les 18-34 ans sont les plus nombreux (33 %).

• Une grande partie des Québécois sous-estime l’incidence de la pauvreté au Québec : 37 % des répondants évaluent que moins de 500 000 personnes vivent sous le seuil de faible revenu, soit plus de la moitié de la réalité. En fait, le Québec compte près de 1,2 million de personnes en situation de pauvreté.

• Plus de 70 % des répondants croient que la situation de la pauvreté au Québec s’est détériorée et que les inégalités entre les riches et les pauvres se sont accentuées depuis le début de la pandémie de la COVID-19.

• Plus de 75 % des répondants ont par ailleurs été sensibilisés que de telles situations peuvent toucher tout le monde.

• Aux yeux des répondants, la principale action permettant d’agir sur la pauvreté serait la mise en place de programmes pour la création de logements abordables (60 %), suivent l’augmentation du salaire minimum (50 %), de revoir les paliers d’imposition (49 %) et de faire de cette lutte un réel projet social (46 %).

Le sondage Léger, commandé par les Centraide du Québec, a été réalisé auprès de 1 005 répondants du 13 au 15 août 2021 inclusivement. La marge d’erreur maximale pour du sondage est de 3,1 %, 19 fois sur 20.

Source : Centraide

Publicité

Publicité