SorelTracy Magazine - Vendredi, 17 septembre 2021

Vendredi 11 juin, 2021

La MRC de Pierre-De Saurel adopte son projet de plan de gestion des matières résiduelle révisé

Sorel-Tracy, le 11 juin 2021 – Depuis plusieurs mois, la MRC travaille à la révision de son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) de troisième génération. Cela s’est soldé par son adoption par les membres du Conseil lors de leur séance du 9 juin.

La révision du PGMR s’inscrit sous le signe de la continuité, de l’amélioration de la performance et de l’optimisation des services offerts à la population. Ainsi, le prochain PGMR misera sur l’optimisation du tri par l’application des 3 RV (réduction, remploi, recyclage et valorisation) afin de réduire davantage l’enfouissement et d’augmenter le recyclage des matières. Cela se fera entre autres par la diminution du nombre de collectes des déchets et l’harmonisation des règlements municipaux relatifs aux matières résiduelles. Au total, une quarantaine de mesures sont proposées pour atteindre les objectifs fixés.

Dans les dernières années, la MRC a parachevé de grands chantiers dans le domaine de la gestion des matières résiduelles tels que l’implantation de la collecte sélective, celle des matières organiques et la construction d’un écocentre régional. Ainsi, en plus des trois collectes offertes à la porte, soit celles pour les déchets, les matières recyclables et les matières organiques, les citoyens peuvent aussi se départir de leurs résidus de construction, résidus domestiques dangereux et autres matières non collectées en bordure du chemin à l’écocentre.

L’ensemble de ces services a permis d’atteindre un taux d’enfouissement de moins de 50 % des matières résiduelles générées, en passant de 70 % à 49 %. La collecte des bacs bruns a notamment permis cette grande diminution par le recyclage biologique de 72 % des matières organiques.

Chaque MRC est tenue d’établir un PGMR en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement. Le PGMR est un document légal qui planifie la gestion des matières résiduelles sur son territoire pour une période de sept ans. À l’issue de cette période, le PGMR est révisé en tenant compte des nouvelles directives et des nouveaux objectifs du gouvernement du Québec ainsi que de la réalité régionale. La MRC soumettra ensuite son projet à une consultation publique, à venir en 2022. Le projet modifié, le cas échéant pour tenir compte des suggestions et commentaires de la consultation publique, sera finalement transmis à RECYC-QUÉBEC pour analyser sa conformité à la Loi.

Source : Josée-Ann Bergeron | MRC de Pierre-De Saurel

Publicité

Publicité