SorelTracy Magazine - Vendredi, 30 septembre 2022

Mardi 13 septembre, 2022

Cégep de Sorel-Tracy

La mémoire de Gabrielle Major honorée par un prix en son nom

David Dorais

(Stéphane Martin, 13 septembre 2022) – Mardi dernier, le Cégep de Sorel-Tracy était l’hôte d’une cérémonie empreinte d’émotion alors que l’on lançait officiellement le Prix Gabrielle-Major en l’honneur de cette étudiante du programme Arts, lettres et communication qui est décédée de façon inattendue et dramatique en 2020.

Passionnée d’écriture, Gabrielle rêvait d’écrire des livres et d’enseigner le français. « Elle adorait la lecture et l’écriture, c’est pourquoi elle s’est impliquée activement dans des activités comme le journal étudiant, le Prix littéraire des collégiens et le festival Octobre le mois des mots. Gabrielle était d’apparence timide, mais elle possédait une grande force qui l’amenait à relever plusieurs défis qui s’offraient à elle, notamment le fait de lire ses propres textes en public, voire de les performer sous forme de slam. Ses textes allient une grande imagination, une honnêteté brûlante et un souci d’écrire de façon élégante. Ceux qui l’ont connue ont tous constaté sa détermination et son désir d’aller de l’avant », laisse savoir son enseignant et l’un des instigateurs du Prix, David Dorais qui était visiblement ému lors de sa prise de parole.

Marie-Pierre Genest

Dans un premier temps, le Prix est lancé localement et s’adresse uniquement aux étudiants du Cégep, qui peuvent soumettre un court texte de n’importe quel genre (conte, nouvelle, poésie, critique, etc.) puisque Gabrielle les pratiquait tous.

Les textes seront jugés au cours de la session d’automne. « Pour cette première édition, on a choisi un thème qui s’imposait et qui nous faisait penser à Gabrielle, Le Courage. Gabrielle en a eu beaucoup du courage et ça allait de soi », ajoute l’enseignante Marie-Pierre Genest.

« J’aurai toujours une pensée pour Gabrielle qui, sans le savoir, m’aura marqué comme directrice générale au Cégep de Sorel-Tracy. Si ce prix pouvait s’élargir et toucher la communauté collégiale au complet, on aura accompli notre devoir de mémoire », mentionne la directrice générale du Cégep, Stéphanie Desmarais.

Stéphanie Desmarais

Les parents de Gabrielle, Carole et Benoit, font partie prenante du projet depuis le début. « À sa première journée de maternelle, Gabrielle voulait savoir quand elle allait commencer à écrire. […] Espérons que le Prix Gabrielle-Major donne le goût d’écrire à au moins un jeune par année. Gabrielle pourra dire mission accomplie », lance la mère de Gabrielle Major.

Enfin, Antoneine Lussier, ancienne étudiante au programme d’Arts et lettres, travaille à l’identité graphique du Prix via sa compagnie de graphisme Hidé. « Ce qui a influencé le design de ce logo, c’est que son passage au Cégep lui a permis de prendre une expansion spectaculaire. […] Le phénix me semblait approprié puisque l’on repart de cendres pour faire quelque chose de très beau et très majestueux », de conclure la graphiste.

Le premier Prix Gabrielle-Major sera remis le 1er décembre au Cégep de Sorel-Tracy. Le texte gagnant recevra un montant de 400 $ de même qu’une publication dans le Journal Les 2 Rives.

Carole

Antoneine Lussier

Publicité

Publicité