SorelTracy Magazine - Vendredi, 1 juillet 2022

Mercredi 25 mai, 2022

La Maison Oxygène Saurel à pleine capacité depuis son ouverture

(Stéphane Martin, 25 mai 2022) – La Maison Oxygène Saurel célébrait la semaine dernière son premier anniversaire d’ouverture. La ressource d’hébergement temporaire destinée aux pères et à leurs enfants vivant des problématiques familiales importantes fonctionne à pleine capacité depuis sa coupure de ruban officielle.

« Rapidement, nos trois chambres ont été occupées. En tout, cinq papas et quatre enfants ont résidé à la Maison Oxygène Saurel dans la dernière année. On a aussi offert des services à l’externe à dix autres pères. C’est énormément de travail pour les deux intervenants que nous sommes. On a aidé des papas à trouver un emploi, une garderie pour les enfants, effectuer un retour à l’école pour une réorientation de carrière, faire un C.V., etc. On accompagne les hommes au niveau juridique et tout ce qui touche la DPJ également », explique l’intervenante responsable clinique, Cathy Bernatchez, qui ajoute que quatre personnes ont été refusées parce que la Maison Oxygène était à pleine capacité.

L’intervenante Sophie Lemire et l’intervenante responsable clinique, Cathy Bernatchez – Photo Stéphane Martin

« 100% des pères qui ont été hébergés vivaient une séparation. Ils ont passé en moyenne une centaine de jours à la Maison Oxygène Saurel. La crise du logement nous rend la tâche un peu plus difficile. Il ne faut pas juste regarder dans la région de Sorel-Tracy […] Il y a des papas qui sont prêts à aller jusqu’à Longueuil. C’est beaucoup de travail de recherche et les loyers ont beaucoup augmenté. Ça peut prendre plus de temps avant que les pères quittent la ressource, on ne met personne dehors. »

Les intervenants de la Maison Oxygène Saurel travaillent avec le principe de coparentalité qui vise à ce que les deux parents d’enfants exercent leur autorité parentale sur une base égalitaire. « À ce niveau, nous avons de belles réussites. Il y a eu des reprises de contacts avec les ex-conjointes, des mamans qui sont venues visiter la ressource pour le bien-être de l’enfant. Nous sommes très fiers de ça. Prochainement, nous allons offrir des ateliers sur la coparentalité », ajoute Madame Bernatchez.

Dans la prochaine année, des efforts seront investis afin de doter la Maison Oxygène Saurel d’une cour extérieure digne de ce nom.

Il est important de mentionner que La Maison Le Passeur poursuit ses activités et sa mission visant à favoriser l’égalité des rapports entre les personnes. L’équipe demeure déterminée à accompagner les hommes dans la recherche de solutions en offrant des services adaptés à leurs besoins.

Plus d’information est disponible sur les pages web respectives des organismes :
http://www.maisonlepasseur.com/

https://maisonoxygenesaurel.com/

 

Publicité

Publicité