SorelTracy Magazine - Mercredi, 17 avril 2024

Jeudi 6 juillet, 2023

Autocollants apposés partout à Sorel-Tracy

La facture de nettoyage sera refilée au syndicat des cols bleus

(Stéphane Martin, 6 juillet 2023) – Les syndiqués des cols bleus de Sorel-Tracy continuent d’afficher leurs couleurs en apposant des autocollants un peu partout sur le territoire de la Ville.

À l’aube de la 45e édition du Gib Fest, le carré Royal a récemment été tapissé de ces autocollants aux couleurs fluorescentes. Plusieurs citoyens se questionnent quant à savoir qui paiera les frais de nettoyage des différentes infrastructures sur lesquels les autocollants ont été apposés.

Les dirigeants de la Ville de Sorel-Tracy mentionnent qu’il n’est aucunement question que le nettoyage s’effectue aux frais des contribuables.  « Le Syndicat des employés municipaux de Sorel-Tracy-CSN (cols bleus) recevra les factures de nettoyage et de réparation des biens endommagés. Pour le moment, nous attendons des factures et je n’ai pas le portrait précis des coûts générés. La Ville considère qu’il s’agit bel et bien de vandalisme et de méfaits », mentionne le directeur du Service des communications, Dominic Brassard.

L’hôtel de ville a été nettoyé à quelques reprises depuis le début du conflit de travail et l’on peut constater que la colle a causé des dommages irréparables au panneau d’accueil. Puisque beaucoup de panneaux sont placardés d’autocollants, il faut s’attendre à ce que la facture grimpe afin de remplacer l’affichage et la signalisation.

Les syndiqués ne se contentent pas d’apposer leurs autocollants sur des biens qui appartiennent à la Ville de Sorel-Tracy.  Des cabines téléphoniques de Bell Canada, le pont Turcotte, la signalisation aux abords du pont et les jerseys de béton qui sont sous la responsabilité du ministère des Transports ont également reçu le même traitement. La Ville de Sorel-Tracy assure que chaque facture provenant d’une autre organisation sera transférée au syndicat.

On peut constater que la colle a causé des dommages irréparables au panneau d’accueil de l’hôtel de ville de Sorel-Tracy.

Publicité

Publicité