SorelTracy Magazine - Jeudi, 1 Décembre 2022

Dimanche 29 mai, 2022

La chanteuse Marianne Ruel remporte le Festival Concours de musique classique Pierre-De Saurel 2022

(Jean Doyon) C’est finalement la chanteuse, Marianne Ruel qui a remporté cet après-midi à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins de Sorel-Tracy, le premier prix de 10 000 $ du Festival Concours de musique classique Pierre-De Saurel, qui célèbre cette année ses 20 ans, avec une prestation époustouflante d’oeuvre de Handel et de Bellini.  Une maitrise de la voix impressionnante et même saisissante de la Maskoutaine de 28 ans.

Jean-Christophe Mélançon

À la 2e place, c’est le pianiste de Lavaltrie, Emmanuel Laforest, qui a gagné lui une bourse de 6 000 $, en offrant une oeuvre rarement entendue à ce Festival, Gaspard de la Nuit de Maurice Ravel, exécuté avec beaucoup de finesse et de maîtrise.  C’est une oeuvre captivante qui a subjugué l’assistance.  Le 3e prix de 4 000 $ est allé à un autre pianiste, Jean-Christophe Mélançon de Montréal, en interprétant Sonate-Fantaisie pour piano de Kapustin.

Ces Bourses ont été offertes par les grands donateurs de longue date, du Festival, soit Madeleine et Alain Goulet.

Les 6 autres musiciens se sont mérité les bourses suivantes; 4-Jérôme Chiasson de Québec, au violon (Bourse Desjardins 1000 $); 5-Solène Selva-Rivero de Mascouche, à la clarinette (Bourse Marie-Christine Tremblay et Jacques Marchand 1000$); 6-Mathilde Duval-Laplante de Montréal, au chant (Bourse Gestion Alter Ego 1000 $); 7-Julien Gagné de Sherbrooke, au piano (Bourse Richarson International 1000 $); 8-Anne-Frédérique Gagnon de Lévis, à la guitare (Bourse Richarson International 1000 $); 9-Louis-Jacob Chandonnet de Trois-Rivières, à la harpe (Bourse et Hélène et Frédérick Liessens 500 $)

Emmanuel Laforest

Coup de coeur

En plus des trois premiers, coup de chapeau personnel au violoniste Jérôme Chiasson qui a exécuté une prestation spectaculaire de Tzigane de Maurice Ravel, à en donner des frissons. Ça sonnait l’enfer et ce fut très agréable à regarder et à écouter. Et cela provient d’un mélomane bien assumé et non d’un expert en musique classique.

Salutations également à l’expressive chanteuse Mathilde Duval-Laplante qui a fait rire le public avec deux oeuvres plutôt humoristiques; Nuit d’Étoiles de Debussy et Non-Monsieur Mon Mari de Poulenc. La clarinettiste, Solène Selva-Rivero a su se démarquer également avec une oeuvre de Milluccio, Rhapsodie pour clarinette solo.

La chanteuse Mathilde Duval-Laplante

À vrai dire, c’était l’une des meilleures Finales du Festival-Concours que j’ai assisté en 20 ans. Dans une grande majorité, les oeuvres jouées étaient hors du commun pour ce genre de concours. Inhabituelles même. Est-ce en raison que les membres du jury étaient eux aussi hors du commun ? Ce sont quand même eux qui avaient à décider de qui allait en finale ou non.

Louis-Jacob Chandonnet

Notez bien que pour cette édition 2022, la 19e, 4 des 6 membres du jury étaient d’anciens lauréats du concours; Stéphane Tétreault, Eve Dessureault, Mehdi Ghazi et Steven Massicotte, en plus de deux artistes bien connus de la région qui font carrière à l’internationale, soit Louise Marcotte et Alexandre Éthier.

Peut-être aussi dû au fait que les finalistes de cette année sont plus âgés que les éditions précédentes. Pour ce Gala 2022, tous les finalistes étaient âgés de 18 ans et plus, sauf le harpiste Louis-Jacob Chandonnet, qui lui avait 10 ans. Là encore, c’était hors du commun à ce Festival. Le son également, était d’une incroyable qualité. Là où j’étais situé, c’était pratiquement la perfection. Jamais je n’avais entendu une guitare sonner de façon aussi nette, même chose pour le piano et les voix.

Bravo à Martin Rousse, Stéphane Tremblay et André Cournoyer.

Rachel émue

Rachel Doyon

À la clôture de ce 19e et dernier Festival sous le format actuel, la directrice générale et fondatrice du Festival, Rachel Doyon, a tenu à remercier et à féliciter tout son monde, et même ceux qui étaient là au tout début comme Henri Brassard. Elle a également nommé tous les Lauréats des 19 Festivals-Concours, ainsi que tous les présidents d’honneur, dont le tout premier, Oliver Jones en 2003. Cette année, c’était le pianiste Bruce Xiaoyu Liu qui était le Lauréat-Ambassadeur 2022.

« Nos présidents d’honneur et je nommerai le tout premier dont le 1er prix a porté son nom longtemps Oliver Jones qui a toujours été disponible pour nous. Suivra l’année suivante Joseph Rouleau, Agnès Grossman, François Dompierre, Walter Boudreau, Lucien Bouchard, Monique F. Leroux, Jacques Hétu, Georges Nicholson, Françoise Davoine, Stéphane Laforest, Raffi ARmenian, Yuli Turovsky, Régis Rousseau, pour ne nommer que ceux-là…», disait-elle.

Mme Doyon annonçait également que c’était la fin de la formule actuelle du Festival, qu’en 2023 il aura une pause afin de travailler avec la Fédération des concours internationaux de musique pour préparer un événement de piano à l’échelle internationale qui aura lieu en 2024.  Elle a conclu avec émotion en saluant ses parents, décédés tous les deux, pour leur support au cours des années.

Solène Selva-Rivero

Tous les Lauréats :

2003 Marie Eve Poupart, violon
2004 Guillaume Martineau, piano
2005 Stéphane Tétreault, violoncelle
2006 Victor Founelle-Blain, violon
2007 Charles Richard Hamelin, piano
2008 Mehdi Bilal Ghazi, piano
2009 Vincent Lauzer, vent
2010 Bruce Liu, piano
2011 Steven Massicotte, piano
2012 Romain Pollet, piano
2013 Roman Fraser, violon
2014 Eric Abramovitz, clarinette
2015 Marie Bégin, violon
2016 Jean-Michel Dubé, piano
2017 Eve Dessureault, voix
2018 Abby Walsh, violon
2019 Emilie Auclair, violon
2020 Pandémie
2021 William Deslauriers, contrebassiste
2022 Marianne Ruel, voix

Jérôme Chiasson

Julien Gagné et Anne-Frédérique Gagnon

Les Lauréats 2022 : Anne-Frédérique Gagnon, Solène Selva-Rivero, Marianne Ruel, Louis-Jacob Chandonnet, , Julien Gagné, Emmanuel Laforest, Jean-Christophe Mélançon, Jérôme Chiasson et Mathilde Duval-Laplante

Yves Parenteau (Président du Jury).  Les Juges: Ève Dessureault (Chant), Mehdi Ghazi et Steven Massicotte (Piano), Stéphane Tétreault (Cordes), Louise Marcotte (Chant) et Alexandre Éthier (Guitare et vents )

Représentant les donateurs du Festival, Hélène Liessens (Bourse Hélène et Frédérick Liessens), Denis Marion (Alter Ego), Gaétan Dutremble (Desjardins), Clément Goulet (les prix Madeleine et Alain Goulet), Michel Huppé (Richardson International), Yves Parenteau (représentait pour l’occasion, Marie-Christine Tremblay et Jacques Marchand)

Les reconnaissances de la cofondatrice pour l’immense travail réalisé au cours des 20 ans du Festival. Dans l’ordre : Anaë Champoux (administration), Jocelyn Parenteau et Carole Duhaime (bénévoles), et la voix officielle depuis presque 20 ans, André Champagne.

Publicité

Publicité