SorelTracy Magazine - Samedi, 24 février 2024

Vendredi 9 février, 2024

Importante mise en garde : comportements sécuritaires à adopter sur les glaces du fleuve Saint-Laurent


La Garde côtière canadienne, région du Centre, et le ministère de la Sécurité publique du Québec rappellent à la population qu’il peut être très dangereux de s’aventurer sur les glaces du fleuve Saint-Laurent.

Nous connaissons un hiver particulièrement doux avec des températures prolongées au-dessus des normales de saison ce qui a eu pour effet de retarder la consolidation de la banquise côtière. La glace étant généralement trop mince pour permettre de pratiquer des activités de façon sécuritaire, nous recommandons donc de ne pas se rendre sur la glace.

Les vents forts combinés aux températures plus élevées pourraient causer des décrochements de banquises qui sont déjà fragilisées et fissurées à plusieurs endroits. Les brise-glace pourraient être appelés à intervenir si ces morceaux représentent un risque pour la navigation. Nous vous conseillons une vigilance accrue, spécialement dans le secteur du lac Saint-Pierre.

Rappelons qu’il est également dangereux, en tout temps, de s’aventurer sur la glace lorsqu’un brise-glace ou un aéroglisseur ou tout autre navire sont dans les environs. Des mouvements de glace peuvent en effet se produire et représenter un réel danger pour toute personne se trouvant dans la zone opérationnelle de ces navires. Il en va de même pour le matériel présent sur la glace.

La Garde côtière canadienne et le ministère de la Sécurité publique du Québec recommandent donc fortement aux promeneurs, pêcheurs et motoneigistes de ne pas demeurer sur la glace lorsqu’ils aperçoivent des brise-glace et autres navires dans les environs immédiats.

Les brise-glace de la Garde côtière sont reconnaissables à leur coque rouge ornée au centre d’une bande transversale blanche et à leur cheminée blanche arborant une feuille d’érable.

Publicité

Publicité