SorelTracy Magazine - Jeudi, 23 mai 2024

Mercredi 10 avril, 2024

Il mise sur la technologie pour bien se faire comprendre de tous ses employés

Rolland-Pierre B. Chalifoux

(Stéphane Martin, 10 avril 2024) – Soucieux de communiquer efficacement avec l’ensemble de ses employés, Rolland-Pierre B. Chalifoux n’a pas hésité à investir dans un système de communication qui permet à un ou des traducteurs de se faire entendre en temps réel.

Le président-directeur général de Nuances MJ ne s’en cache pas, il s’est inspiré de la façon de faire dans de grandes conférences ou au Parlement d’Ottawa.  « Quand un francophone prend la parole, les députés anglophones ont une oreillette pour entendre la traduction de ce qui se dit. J’ai voulu faire exactement pareil. Nous sommes rendus là avec la pénurie de main-d’œuvre, on se tourne beaucoup vers les travailleurs étrangers et la barrière de la langue demeure un problème », explique Rolland-Pierre B. Chalifoux.

« Sur la centaine d’employés que j’ai actuellement, il y a 40% de notre main-d’œuvre qui provient de l’immigration, dont 27 Ukrainiens, ajoute-t-il.  Ils suivent des cours de francisation, mais je dois m’assurer que les directives soient comprises par tous lors des réunions d’employés ou de formations. On va gagner énormément en efficacité avec cette technologie et l’aide de nos traducteurs. »

L’homme d’affaires ne regrette en rien l’investissement de quelques milliers de dollars que représente la technologie qu’il s’est récemment procurée. « Nos travailleurs étrangers sont des gens qui viennent s’établir dans la région. Ils consomment dans nos commerces et nos restaurants. Certains finissent par s’acheter une maison. C’est une richesse pour toute la région.  Ces gens ont à coeur leur travail et ils m’aident à mener mon entreprise à bon port.  C’est la moindre des choses pour moi de les aider à s’intégrer à l’équipe en faisant disparaître la barrière de la langue », de conclure Rolland-Pierre B. Chalifoux.

Publicité

Publicité