SorelTracy Magazine - Dimanche, 4 Décembre 2022

Lundi 1 août, 2022

Export XXII : Steven Hills a trouvé sa voie

Steven Hills

Steven Hills a vécu sa jeunesse à Sorel-Tracy. Il est le fils de Robert Hills, Bob pour les intimes, bien connu dans le monde des affaires et de Danielle Dumont, infirmière en chef de l’Urgence de l’Hôtel–Dieu pendant 30 ans.  Steven est le papa d’un petit garçon de 10 ans, Noah, qui va à l’école anglaise Harold Sheppard à l’instar de son père et de son grand–père jadis.  Il débutera sa 5e année en septembre prochain.  Steven a joué dans son jeune temps au hockey à tous les niveaux jusqu’à bantam.  Il est devenu entraineur avec son père pendant plusieurs années.  lls étaient derrière le banc à la mémo Coupe Dodge.

Il a aussi été lutteur, membre de la XWF/FLBR, pendant plusieurs années, puis manager et annonceur maison.  Je devine qu’il devait être le gros méchant(!).  Il a joué au golf aux Dunes et joue un peu partout maintenant.  Il joue aussi au hockey-balle au Pub 525.  En 13 matches, il a une fiche de 12 points (7-5) au sein de Remise-Garage Prestige.

Comme étudiant, il a obtenu son diplôme en gestion de commerce du Collège Champlain en 2006. Il a presque toujours travaillé dans le domaine de la vente débutant comme représentant de la Combined Assurance. Il a ensuite travaillé dans le centre d’appel Telmatik, un système de messagerie pour les courtiers immobiliers au Québec et dans plusieurs provinces du Canada.  Il
est devenu représentant sur la route pour tout le Canada et a donné des formations pour la division ImmoContact/Touchbase.

En 2017, il est entré au service la compagnie Meuble RD comme conseiller aux ventes du magasin de Sorel-Tracy puis, après 9 mois seulement, comme directeur.  Il a été par la suite nommé directeur des succursales de St-Bruno et de Saint-Hyacinthe. Depuis 2022, le voici directeur des opérations pour 4 succursales :Saint-Hubert, Brossard, Anjou et Lasalle.

STM lui a demandé si, après 5 ans, il aimait toujours son travail.  ‘Oui, ce travail me passionne encore.  Meubles RD est une grande entreprise québécoise.  Nous nous sentons comme dans une grande famille.  Ce qui n’est pas le cas dans toutes les compagnies.  RD fait grandir ses employés et est très reconnaissant envers eux.  J’espère représenter cette bannière québécoise plusieurs années encore.’

Pêle-Mêle

Jacques Plante

Précieux souvenirs (II) – Le golf, mon hobby de chroniqueur dans La voix de 1975 à 2012 et pour STM qui m’a ‘repêché’ en 2012 m’ont permis de rencontrer de nombreuses personnalités artistiques et sportives.  Après René Caron, Jacques Plante!   Ce dernier venait aussi jouer au golf au Club Boucherville où j’étais serveur en 1960.  Étudiant en pédagogie, à l’École normale Jacques-Cartier, je demeurais au coin de Sherbrooke et Calixa-Lavallée.  Monsieur Plante possédait une Ford noire, décapotable, avec les sièges en cuirette rouge. Il me faisait monter après sa partie de golf, après mon quart de travail, me déposait au coin Delorimier-Sherbrooke.  Une fois, il me confia qu’il allait inviter ses confrères du Canadien chez lui : ‘ Ils apportent leur boisson, moi je vais leur offrir le gros buffet froid et chaud .’

Pourquoi le pape François, polyglotte, n’a pas lu son premier texte pénitentiel en anglais et en français ? Sa sincérité aurait été mieux sentie.

Club de fers PAP – Pendant que Denis Jalbert faisait cuire les hot-dogs et le blé d’Inde samedi dernier, le 23 juillet, au Parc de la Pointe-aux- Pins, le maître Henri–Paul Ladouceur et Diane Fleury, 71e au classement, y allaient de leurs lancers les plus précis : 7 victoires en 7.  L’ancien lanceur de balle Alain Dandonneault, 41e au classement et Clément Arel, 23e, se surpassaient au 2e rang en présentant une fiche de 5-1.  Sylvie Beaudry aussi a connu un rendement de 5-1 à Saint-Germain-de-Grantham et reçu la première bourse dans la classe D.  L’ancien champion Fernand Thibault a honoré les hôtes de ce tournoi et les participants de sa présence.( Il chaussait des sandales…)

Bonne fête!


31 juillet : Louis Plamondon
1 août : Jacques Levasseur, Alexandre Durocher, John Paris, Francine Généreux
2 : Francis Gravel, Nathalie Piette, Gaétan Houle, Camille Ares-Lemieux, Louis Brinkmeir, Johanne Cournoyer
3 : Mireille Forcier, Rodrigue Shooner, Jean-Claude Leduc, Renée Pronovost
4 : Pierre Morin, Stacy et Marc Godding, Philippe Mongeau, Denis Péloquin
5 : Jean Léveillée, Daniel S Cournoyer, Robby Brisson, Réjean Latour
6 : Marie-Hélène Gélinas, Pierre Ducasse, Denise Lalancette, Yvon Pednaud, Félix Côté, Diane Nadeau, Guy Bérard, Huguette S Bibeau, Trinity -G-Thériault, Lucie Descheneaux
7 : Claudine Raymond, Claudette Guimond, Gabriel Lecours, Nicole Mongeau, Jacques Provost, Gilles Larochelle, Serge Gendron

Vincent Guimond

Le terre-plain de la 30 et ses abords ressemblent-ils à des champs de foin en raison du manque de personnel du Ministère de la voirie provinciale?

Dek hockey au Pub 525(H13) – Lundi soir, le 25 juillet, Boucherie Sorel au 3e rang (156 points) a défait Silverback au 4e rang(153 points) 8 à 5.  Trois buts pour Patrick Devault et Sébastien Poirier dans le camp gagnant, 3 buts aussi pour Francis Arthur dans une cause perdante.

Vincent Guimond a hâte de rechausser les patins pour les Éperviers de Sorel-Tracy.

Si jamais Alain Goulet décide d’écrire la belle histoire de Sports Experts, Danielle Mandeville–Paradis, première employée, aura certainement droit à une mention spéciale.

Comme Corina, Jocelyn Daneau est en période de réflexion à savoir s’il va revenir sur la scène de la politique municipale en novembre prochain.  Nous savons ce que cela veut dire.

Petit golf à La Plaza – Alexandre Parenteau occupe le sommet et de la division Justin et celle de la division Frédéric.  Louise Young(14 as) est la meilleure putter de la section Justin et Annie Cournoyer (23 as) la meilleure de la section Frédéric.

Louis-Philippe Cournoyer

Gros golf aux Dunes – Dimanche, le 24 juillet, Louis-Philippe Cournoyer proprio de Sablage Peinture Richelieu, membre du groupe Les larges, a frappé un fer 5 solide dans l’allée 17 et a vu sa balle disparaître dans la coupe.  Son partenaire Jean-Claude Leduc, ses adversaires Pier-Olivier Gosselin et Stéphane Tremblay l’ont vue aussi.  Ci-contre un quatuor qui est venu, au début de la saison, jouer aux Dunes.  Il pleuvait, il faisait froid.  Éric Rodrigue Langevin, Marc–André Dessureault, David Beauvillier et Michaël Chaloux, auteur d’un aigle au 18 se promettent de revenir jouer sous des cieux plus cléments.  Samedi dernier, le restaurant DISTINGO tenait le plus gros tournoi de la saison aux Dunes.

Jean-Guy Cardin

Claude Provost écrivait dans le Sorelois du 2 août 1962 :  ’Les Athlétiques ont défait le Salaberry de Valleyfield 8 à 5 au profit du lanceur Jean- Guy Cardin  aidé de Marcel Caplette à la 5e manche. ’  Soixante ans passé.

Le nombre de la semaine –  4134 morts dans les pensionnats autochtones du Canada.

La pensée de la semaine – Comment un agresseur peut-il être le solutionnaire de son crime?
(Le doc Mailloux en parlant de cette visite du pape).

Bonne semaine!

Publicité

Merci a mes commanditaires

commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire