SorelTracy Magazine - Jeudi, 19 mai 2022

Lundi 21 mars, 2022

Chronique Pêle-mêle

EXPORT XXI : l’honorable juge Jean Frappier

Jean Frappier

Sorel puis Sorel-Tracy a produit depuis 1940 pas moins de douze juges.  Au pro rata de la population soreloise, c’est remarquable.  Voici leur nom par ordre alphabétique : Paul-André Bélanger, Ronald Dudomaine, Marc-Nicolas Foucault, Jean Frappier, Jérôme Frappier, Roger Gagné, Jacques Guertin, Carole Lepage, Honorius Michaud, Denis Noël, Paul-Aimé Péloquin et Élie Salvas.  Pleins feux cette semaine sur l’honorable juge Jean Frappier.

Jean est né à Sorel, le 23 février 1944.  Il est le fils de Sylvio Frappier, médecin, et de Jeanne Turcotte.  Son grand-père maternel était J–C Avila Turcotte homme d’affaires bien connu de Sorel et ancien député du comté de Richelieu à l’Assemblée législative qui a donné son nom au pont … Turcotte.

Le père de Jean a été le premier président du Club de golf Sorel-Tracy (1952) qui souligne cette année ses 70 ans.  Son oncle, Jean Turcotte, a été le premier directeur du pavillon et premier champion (1953–1954).  Jean a étudié au Collège Sacré-Coeur de Sorel, à l’Externat classique Mgr Decelles, au séminaire de Saint-Hyacinthe et à l’Université de Montréal (BA, LL L).  Son grand-père paternel, Adélard, a été fromager à l’intersection de la route 3 et du Rang Picoudi.  En 1913, il a vendu sa fromagerie au grand-père du notaire Pierre Pépin.  En 1929, M.Hector Forest en a fait l’acquisition.

Admis au Barreau en 1968, il a exercé sa profession pendant un an à Montréal, au Cabinet Lacoste, Savoie, Joncas, Smith et Léger.  Cette même année, il a épousé, le 6 septembre, à Saint-Hyacinthe, Louise–Anne Ricard, fille de l’honorable Théogène Ricard, ex-député de
Saint-Hyacinthe-Bagot à la Chambre des communes et ministre d’état dans le cabinet Diefenbaker.

De 1969 à 1972, il a été associé à Me Pierre Salvail de Sorel et, de 1972 à 1981, il s’est associé à Me Gaston Gauthier.  En août 1981, Me Jacques Guertin et Charles Crevier se sont joints à ce cabinet connu sous le nom de Gauthier, Frappier, Guertin et Crevier situé au 26, Place de l’Entraide, à Sorel.

L’honorable juge Jean Frappier a représenté de 1970 à 1976 le procureur général de la province de Québec dans l’application des lois statutaires dans le district de Richelieu.

De 1971 à 1979, il a été conseiller juridique du Barreau de l’Office de la construction du Québec à Sorel.  En1972, il a été président du Club Richelieu Sorel-Tracy Inc.  En 1974, il a été président du conseil d’administration de l’Hôpital Richelieu.  De 1976 à 1979, il a été membre du conseil d’administration du Cégep Bourgchemin qui réunissait alors les campus de Drummondville, Saint-Hyacinthe et Sorel–Tracy et qui est devenu autonome en 1980 sous le nom de Cégep Sorel-Tracy.

En 1977, il a présidé le conseil d’arbitrage siégeant en appel des décisions de la Commission d’assurance-chômage.  Le 16 décembre 1982, il a été nommé juge à la Cour supérieure du district de Montréal et assermenté au Palais de justice de Sorel le 14 janvier 1983.  Il a agi comme juge coordonnateur du district de Richelieu (Sorel) de 1983 à 1995.  Il a également agi comme juge coordonnateur du district de Drummondville en remplacement de l’honorable juge André Biron, de 1995 à 2000 et comme coordonnateur du district de Saint-Hyacinthe en remplacement de l’honorable juge Denis Durocher de 1998 à 2007.

Jean est devenu surnuméraire le 14 décembre 2006 et a pris sa retraite le 1er mai 2009.  Il s’est alors inscrit au Barreau et est devenu conseiller au cabinet de son fils Jérôme.  Comme son père Sylvio, Jean a été membre au Club de golf Sorel-Tracy.  Laurence, la fille de Jean, actuaire, est directrice générale du Bureau de l’actuaire en chef du Canada.


Lorsqu’on lui demande s’il a un souvenir particulier d’un des nombreux dossiers dont il a été saisi dans sa carrière de juge, celui de Caillou lui vient tout de suite à l’esprit.  Un, parce qu’il y avait beaucoup d’argent à départager, deux, parce qu’il a duré des années, les points de droits en matière de droits d’auteur étant compliqués et trois, parce qu’il s’est terminé par une entente hors cour le 17 septembre 2005.

Bonne fête!


21 : Lisette Bourret, Philippe Demers, Diane -C-Beauchemin
22 : Michel Gendron, Odette Villiard, François Bourbonnière, David Saint–Pierre, Camille Salvas, Julie Fontaine, Daniel Langevin
23 : Suzanne Lanctôt, Raymond Soucy, Lucie Guévremont, Chantale St-Germain, Richard Potvin, Gérard Crochetière, Mario Dussault, Denise Courchesne, Caroline Léveillée, Alicia Pelosse, Julie-L-Salvas, René Aubé
24 : Lise Lamarche, Daniel Cournoyer, Éric Martel, Lorraine Aussant, Richard Charron, Guy Fortin, Sonia Gariépy, Jean-Ph Grégoire, Claude St-Arneault, Bob Elixir Dalde, Léo Larochelle Jr
25 : Camille Mignault, Linda Mandeville, Jean Bérubé, Gilles Paradis, Marie-Claude Leduc, Dominique Larochelle
26 : Roger Laferrière, Paola Beauchemin, Denis Simard, Stéphane Blais, Fernand Crochetière, Gaétan Plourde, Maude Pelletier, Edith Delainey, Jocelyn St-Germain, Hélène Tremblay
27 : René Lachance, Diane Robidoux, Thérèse Rouleau, Mylène Guertin, Denis Frappier, Émile Villiard, Dustin –LNH- Byfuglien (37 ans)

PÊLE–MÊLE


Quand jouerons-nous au golf?  Chaque année, depuis 70 ans, la question se pose à un peu plus d’un mois d’une nouvelle saison.  Voici un tableau (1973-2002) tenu par l’ancien golfeur et agent de la paix André Caplette qui répond pas mal à cette question.  Le 31 mars 1995, début de saison le plus hâtif de l’histoire des Dunes, Réginald Plante a réussi
un de ses 9 trous d’un coup.  Le lendemain, il a fait tempête(!).


La ressemblance de la semaine-
Guy Faucher, pro au Club Milby depuis 1987 et le professionnel américain Charles Hoffman. N’est-ce pas qu’ils ont des airs?


La Sainte Russie – Voici un tableau de Mikhael Nesterov intitulé Sainte Russie.  Cette dénomination, faut-il préciser, remonte en 988 alors que Valdimir 1ier se convertit au christianisme.  A Lyon, y a un restaurant du même nom. Il est fermé par mesure de sécurité.  Plus de mille ans plus tard que ne dira-t-on pas de cet autre Vladimir et de ce pays ?  Traduction de Marioupol : Cité de Marie.

Guy Lapointe

L’histoire de la figurine ‘à tête pivotante’ remonte à la fin du 18e siècle.  Elle a été importée de Canton (Chine) en Angleterre puis en Amérique.  Les 5000 premiers spectateurs qui sont arrivés au Centre Bell mardi, le 15 mars, ont eu droit à la bobble head de Guy Lapointe Sr, le meilleur défenseur offensif de l’histoire des Canadiens de Montréal.

Maxime Saint-Cyr, premier marqueur de la LNAH (27-25:52) a fait une suppléance remarquable chez les Lions de Trois -Rivières : un but deux aides en 4 matches.  Son séjour en Slovaquie a été court en raison de la pandémie.  Un mal pour un bien qui lui a permis de retrouver son fils Matheo.

Un trio prolifique que celui d’Olivier Hinse (16–26–42), de Gabriel Paquin-Boudreau (19–20–39) et d’André Bouvet-Morissette (16-23-39) qui totalise 120 points.  Au milieu de la 3e période jeudi soir, le match était égal et les Pétroliers l’ont emporté.  Le lendemain, à Jonquière, le match était encore égal au milieu de la 3e mais cette fois, les Éperviers ont pris les devants pour ne plus les perdre.


Question quiz-
Cette scène du premier film mythique de James Bond avec Sean Connery a été tournée sur le fameux parcours Saint–Andrew.  Mais quel autre nom portait ce parcours pour les besoins du film? ( laudeney@hotmail.com )

Ligue de quilles BDC au Salon 300 – Alain Fréchette (185,79), Gilles Lamothe (185.30), Daniel Rousseau (185) et Michel Aucoin (184,41) sont sur le bord de la porte du top 50.  Le jeune Daniel Doyon (175,93) devance à peine le vétéran Gilles Morin (175,17).

Rions un peu-

Chiffre contradictoire de la semaine – Le nombres de morts dans le camp russe en Ukraine : 14 440.

Jeu de mots- On dit d’un accusé qu’il est cuit lorsque son avocat n’est pas cru. (Pierre Dac)

Bonne semaine!

Publicité

Merci a mes commanditaires

commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire commanditaire