SorelTracy Magazine - Mardi, 25 janvier 2022

Dimanche 5 Décembre, 2021

Des enfants vaccinés contre la Covid-19 à Sorel-Tracy

(Annie Bourque) – « J’ai maintenant des soldats dans mon corps qui vont combattre le virus de la Covid-19», confie candidement la petite Ophélie, 5 ans, après avoir reçu son vaccin de la compagnie Pfizer.

Visiblement, l’enfant n’a pas trop souffert, à part peut-être 5 secondes, au moment où l’aiguille s’est insérée dans le haut de son bras. Entretemps, Ophélie se détend en regardant le bol en acier inoxydable qui se rempli de bulles comme par magie.

Cette scène se déroule en avant-midi samedi (hier), à la salle Jani-Ber à Sorel-Tracy, alors que débute la campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans dans la région de Sorel-Tracy. Juste dans la journée du 3 décembre, on s’attend qu’environ 450 jeunes soient vaccinés.

Au total, 650 000 jeunes Québécois sont visés par cette campagne de vaccination massive. Dans notre région, cela représente environ quelque 5000 jeunes. Jusqu’à maintenant (2 décembre), on compte 124 602 jeunes de 5 à 11 ans qui ont été vaccinés dans la province.

Cette semaine, des écoles de la région devraient amorcer la vaccination à l’intérieur des établissements.

Entretemps certains parents ont voulu prendre l’avance. C’est le cas d’Isabelle Pépin, maman de Victor Forest, élève de 3e année à l’école Maria-Goretti.  « On n’a pas encore de date de vaccination prévue et comme je suis immunosupprimée, je voulais le faire vacciner le plus tôt possible », raconte celle qui travaille aussi à l’Hôtel-Dieu.

« Cela ne m’a pas fait mal », ajoute son fils Victor qui souhaite que les autres enfants fassent la même chose afin que tous reprennent une vie normale, soit de cesser un jour le port du masque et de voyager en toute quiétude.

Dose de vaccin plus faible

Lors de notre visite, une maman Marie-Ève Dupré était assise en compagnie de sa fille Danika, 11 ans. Selon les dires de la jeune fille, cette première dose semblait un peu douloureuse. « Au moins, elle pourra profiter de la fin de semaine et de la journée pédagogique, lundi, pour se reposer et relaxer », dit sa maman.

Normand Laperle

Les enfants de 5 à 11 ans reçoivent un tiers de la dose des adultes ou une dose trois fois plus faible en raison de leur réponse immunitaire plus robuste et donc à long terme, plus d’anticorps. «C’est l’équivalent d’une dose de 10 microgrammes», précise de son côté Joanie Garand, chef d’administration des programmes de santé publique – volet vaccination au CISSS de la Montérégie-Est.

Braves et courageux

Entretemps, un ancien préposé aux bénéficiaires de l’Hôtel-Dieu, Normand Laperle accueille les enfants.

« J’agis un peu comme aide de service, dit-il, et si certains enfants sont inquiets, je vais tenter de les distraire.»

L’homme de 65 ans trouve gratifiant d’être en contact avec ces jeunes qu’il qualifie de « braves et courageux. »

Le site de vaccination de le salle Jani-Ber est aussi ouvert le dimanche, de 9h30 à 16h30. Des parents peuvent aussi réserver une plage horaire le soir, et ce, jusqu’à 20 heures.

La campagne de vaccination pour la 3e dose pour les 70 ans et plus se poursuit aussi en parallèle.

Plus d’infos :
https://santemonteregie.qc.ca/vaccination-contre-la-covid-19-en-monteregie

Publicité

Publicité