SorelTracy Magazine - Vendredi, 19 avril 2024

Vendredi 15 septembre, 2023

Démantèlement d’un site de production de cannabis illégal à Saint-David

(Stéphane Martin, 15 septembre 2023) – La Sûreté du Québec et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont procédé, jeudi, à des opérations de démantèlement de sites de production extérieure de cannabis illégal dans plusieurs régions du Québec.

Les médias de Sorel-Tracy ont été invités à se rendre dans le Petit Rang de Saint-David afin d’assister à l’une de ces opérations où plus de 600 plants ont été saisis.  Plusieurs facteurs sont déterminants afin d’aider les autorités à trouver les sites illégaux.  « C’est parfois basé sur des dénonciations du public, parfois par des agriculteurs qui aperçoivent des mouvements suspects autour des terres et aussi par les différents moyens de détection aérienne dont on dispose », explique le capitaine à la Sûreté du Québec, Marc-André Proulx.

Un survol en hélicoptère aura permis de constater que la plantation éradiquée jeudi à Saint-David était bien à l’abri des regards indiscrets entourée d’arbres et d’un cours d’eau.

Selon les informations transmises, ce travail de collaboration entre les deux corps policiers permet une efficacité redoutable sur le terrain.  « Au niveau des ressources, ça simplifie beaucoup le travail sur le terrain en unissant nos forces. Aussi au niveau des renseignements, où l’on va conjuguer toute nos informations. Ça nous permet de suivre le crime organisé, les organisations criminelles et le marché illicite afin de mieux les combattre. Oui, le cannabis est maintenant légal, mais la production, la possession dans un but de trafic, la vente sur le marché noir, l’importation et l’exportation de cannabis demeurent des infractions criminelles », ajoute le caporal Dany Paradis de la GRC.

Marc-André Proulx (Capitaine Sûreté du Québec) et Dany Paradis (Caporal GRC)

« Depuis que le cannabis est devenu légal, on observe une décroissance au niveau du nombre de plans que l’on réussit à éradiquer dans les dernières années. Mais qu’importe le nombre de plans, ça demeure illégal de faire pousser du cannabis au Québec. Ainsi, toute plantation de cannabis sans certification ou licence émises par Santé Canada est interdite », spécifie le capitaine Marc-André Proulx.

Des arrestations sont aussi à prévoir en lien avec les opérations de jeudi.

Les autorités rappellent que toute information sur la contrebande ou la production de cannabis peut être communiquée en tout temps et de façon confidentielle à votre poste de police local ou à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264 ou par courriel, au cic@surete.qc.ca.

Publicité

Publicité