SorelTracy Magazine - Mardi, 29 novembre 2022

Lundi 7 novembre, 2022

Élections partielles Sorel-Tracy 2022

Corina Bastiani : Prendre soin

Sorel-Tracy, 7 novembre 2022- Bien organiser notre avenir, voilà notre défi collectif! Corina Bastiani propose de regarder Sorel-Tracy comme une ville nouvelle à construire. Elle a à coeur de faire prospérer Sorel-Tracy intelligemment. Les nombreux chantiers prévus pour les 3 prochaines années doivent être réalisés dans l’optique d’une densification réparatrice. Elle s’explique :

« Je considère que nous sommes à un moment charnière. Les défis sont grands. Sorel-Tracy est à l’âge de son émancipation. Densifier, c’est aussi l’occasion de réparer. Faisons mieux ensemble.

Un conseil municipal ça prend plus de 3000 décisions officielles par année, petites et grandes. Pour chacune d’elles, veillons à trouver des solutions optimales pour la collectivité. Nos milieux de vie se doivent d’ être plus conviviaux, plus sécuritaires et plus beaux.

Pour réussir, il faut réfléchir la ville en tenant compte des réalités et des désirs de la population. De la réévaluation de certains règlements (ex.: paix et bon ordre, nuisances, déneigement… ) à leur application, en passant par l’implantation d’un système de gardien-brigadier, de travailleurs de rue jusqu’à la mise en chantier de la prolongation du Parc Regard-sur-le-Fleuve. Les actions à poser sont nombreuses pour améliorer notre chez-nous.

Il est nécessaire de veiller aux différents types d’habitations pour des populations variées avec des âges et des revenus variés. Repensons nos défis et nos objectifs collectifs et concevons des approches innovantes pour agir ensemble. Pensons aux déplacements des gens et aux diverses mobilités ( à pied, en vélo, en triporteur, en voiture, en autobus etc)… Il est inévitable de revoir le déneigement selon nos déplacements. On se doit de penser la ville, voire la région, dans son ensemble en réfléchissant aux liens de circulation, aux espaces verts, aux parcs, aux arbres, aux lieux de loisirs, de travail, de commerces, de services médicaux et d’écoles. Nos lieux doivent permettre plus d’interactions intergénérationnelles. L’avenir de Sorel-Tracy nous regarde toutes et tous et j’entends mis consacrer avec vous. »

Selon Corina Bastiani, une démarche urbanistique élaborée avec les gens d’ici est nécessaire. La Direction de la Santé Publique, détentrice de données importantes sur nos réalités collectives, devra être partenaire.

Rappelons que Corina Bastiani vient de recevoir une formation axée sur l’aménagement de milieux de vie favorables à la santé par l’organisme Vivre en Ville. Elle cumule plus de 20 ans d’expertise en politique municipale et n’a cessé de se renseigner, se former et assister à des événements sur l’innovation municipale.

Publicité

Publicité