SorelTracy Magazine - Mardi, 9 août 2022

Mercredi 6 juillet, 2022

Corina Bastiani et la chose municipale

Corina Bastiani – Photo Simon Ménard

(Stéphane Martin, 6 juillet 2022) – La passionnée de politique municipale, Corina Bastiani, se lance dans une production de podcast sur le sujet. Avec son projet, elle a l’intention de démystifier la chose municipale à un large auditoire.

« Le balado m’intéresse depuis fort longtemps. Cet hiver, j’ai pris la chose plus au sérieux et j’ai suivi un cours de création de podcasts avec le Collège Bart. C’est un médium qui permet une liberté de temps, d’expression et une flexibilité sur le format. La vie municipale me passionne depuis toujours. C’est un sujet en mouvance, je suis la vie municipale sur toutes les facettes. J’ai des liens avec le municipal partout, je veux donner la parole à tous », explique Madame Bastiani.

« J’aurais voulu démarrer ce projet avant, mais avec ce qui vient de se passer à Sorel-Tracy, je n’avais pas le goût que mes émissions tournent autour de cette saga. Dans mes émissions, je souhaite, entre autres, vulgariser le rôle de l’élu, le jargon politique, expliquer les ordres du jour, parler d’aménagement du territoire, etc. Il y a plein de facettes à explorer. Je vise des gens intéressés par le municipal, mais aussi des gens qui souhaitent en savoir plus et mieux comprendre la chose. Je ne veux pas faire de longs épisodes, je veux que ça s’écoute facilement en cette période estivale. »

La citoyenne engagée remarque qu’il y a encore beaucoup de travail à faire afin que la population s’intéresse à la politique municipale. « Pour s’intéresser, il faut comprendre. Il y a une partie des gens que ça n’intéresse pas du tout, mais il y a aussi un désintérêt par méconnaissance. Je souhaite que ma passion devienne contagieuse. Depuis que je fais de la politique, ma quête est de démystifier et d’intéresser les gens à tout ça. On le voit encore dans la dernière campagne municipale chez nous, il n’y a eu que 42% des gens qui sont allés voter et c’est en chute libre. Pourtant, c’est le palier qui peut changer les choses plus rapidement et plus concrètement. »

Élection partielle à la mairie de Sorel-Tracy

Quant à savoir si l’élection partielle à la mairie de Sorel-Tracy intéresse la passionnée de politique, Madame Bastiani demeure évasive.  « Je ne ferme pas la porte, mais je veux terminer mon projet de balado sur lequel j’ai mis beaucoup de temps et d’énergie. Chose certaine, si je me présente à la mairie et que je gagne les élections, je vais continuer le projet de podcast parce que je crois que c’est nécessaire de parler de plus en plus de politique municipale sur toutes les plateformes possibles », de conclure Corina Bastiani qui rendra disponibles sous peu les liens afin d’écouter ses émissions.

Publicité

Publicité