SorelTracy Magazine - Dimanche, 21 avril 2024

Jeudi 15 février, 2024

Contrecoeur : Politique sur le droit à la déconnexion


Ayant à cœur le bien-être de ses employés, la Ville de Contrecœur adopte une politique sur le droit à la déconnexion. Dans une résolution adoptée à la séance ordinaire du 13 février, le conseil municipal mentionne que l’hyperconnectivité peut entraîner une certaine détresse psychologique et amener à l’épuisement professionnel et personnel. La Ville espère encourager le personnel à mieux utiliser les outils de communication et à bien gérer son temps.

« La présence grandissante d’outils infonuagiques et de plateformes facilitant le travail à distance peut contribuer à briser l’équilibre entre le temps consacré au travail et le temps personnel, équilibre nécessaire au maintien d’une bonne santé mentale et physique. La Ville de Contrecœur souhaite agir de manière proactive en la matière et soutenir l’adoption de bonnes pratiques, notamment le droit à la déconnexion, qui vise à permettre aux membres du personnel de récupérer, de diminuer leur stress et de maintenir leur santé psychologique », a mentionné la mairesse Maud Allaire.

« Cette politique a pour objectif de fournir des balises pour l’employeur et les membres du personnel dans le cadre de leur travail au sein de l’organisation, dans une dynamique gagnant-gagnant basée sur la confiance, l’autonomie et le professionnalisme. En ce sens, la politique vise non seulement à offrir un environnement de travail sain, à promouvoir le bien-être de nos collègues, mais également à favoriser la productivité en établissant des périodes de déconnexion claires », a mentionné le directeur général Thierry Larrivée.

Plan stratégique 2024-2028 : axe organisationnel

Dans sa planification stratégique, la Ville veut développer sa marque employeur en bâtissant une organisation municipale moderne. Elle accentue ses efforts afin d’offrir à son personnel un environnement mobilisateur et valorisant. Pour cela, elle met en place un plan concret qui permet de formaliser et de rehausser ses pratiques en matière d’attraction, de rétention et de fidélisation de ses employés. À terme, la Ville de Contrecœur vise à être reconnue pour l’excellence de ses pratiques organisationnelles et comme un employeur de choix sur le territoire. L’adoption d’une politique sur le droit à la déconnexion s’inscrit très bien dans cette démarche.

Publicité

Publicité