SorelTracy Magazine - Jeudi, 23 mai 2024

Vendredi 12 avril, 2024

Lutte contre les effets des changements climatiques

Contrecœur mobilisée pour la sauvegarde du fleuve Saint-Laurent et des Grands Lacs

La Ville de Contrecœur demande à l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent de faire des représentations auprès du gouvernement fédéral pour développer des connaissances afin de contrer les effets des changements climatiques dans ces milieux d’eau douce.

Dans une résolution adoptée par le conseil municipal à la séance ordinaire du 9 avril, la Ville sollicite l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent pour qu’elle travaille avec le ministère de la Sécurité publique, le ministère de l’Environnement et des changements climatiques et l’agence canadienne de l’eau pour adopter une approche plus holistique quant à la gestion des inondations, incluant plus de données complètes sur l’érosion.

L’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent est invitée par la Ville à promouvoir la production de recherches probantes, indépendantes et utiles à la décision publique via la mise en place d’une chaire de recherche du Canada sur l’eau douce, incluant les enjeux d’érosion due aux changements climatiques et aux activités humaines.

La Ville croit que l’organisme doit proposer et défendre l’idée d’une grande étude du fleuve Saint-Laurent et des Grands Lacs qui identifiera les tronçons problématiques tout en estimant les coûts des contributions écosystémiques afin de chiffrer les bénéfices des milieux naturels pour les communautés.

« Le bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent forme le plus grand écosystème d’eau douce au monde, bordant plus de 40 millions de personnes. Sa sauvegarde représente des défis qui impliquent plus d’actions des différents paliers de gouvernement, y compris un rôle important pour les municipalités. La nouvelle donne climatique, à la suite des changements des dernières décennies, entraine une réduction de la période de gel des lacs et du fleuve augmentant ainsi le risque d’érosion. De nouveaux épisodes de pluies en hiver sur un sol gelé causent également des inondations », a mentionné la mairesse Maud Allaire.

La Ville de Contrecœur invite l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent à partager la résolution adoptée par le conseil municipal avec les ministères concernés, mais aussi avec les organismes communautaires et autres organisations actives dans le bassin versant, et ce, dans le but de préserver les écosystèmes et les communautés.

Publicité

Publicité