SorelTracy Magazine - Mardi, 21 mai 2024

Mercredi 17 mai, 2023

« Ce serait irresponsable et irrespectueux pour le payeur de taxes si l’on acceptait les demandes du syndicat » – Carlo Fleury

Le directeur général de la Ville de Sorel-Tracy, Carlo Fleury

(Stéphane Martin, 16 mai 2023) – Pour la première fois depuis le début des négociations avec ses cols bleus, la Ville de Sorel-Tracy a pris la parole, mardi matin, afin de rappeler sa position.

À quelques heures du déclenchement d’une grève générale illimitée, la Ville soutient que les demandes syndicales ne tiennent pas en compte la capacité de payer des citoyens. Au terme de 16 rencontres de négociation et de 5 sessions de médiation totalisant plus de 95 heures de discussions, l’administration municipale déplore que le syndicat représentant les cols bleus maintienne des demandes salariales déraisonnables. Celui-ci réclame actuellement des augmentations salariales de 21,25% sur 5 ans.

« Il ne faut jamais oublier qu’en fin de compte, celui qui assume la facture est le citoyen de Sorel-Tracy. […] Aujourd’hui, le syndicat réclame des augmentations salariales de 21,25% sur 5 ans. Si l’on inclut à ça toutes les autres demandes, ça se traduit par une enveloppe de 7,2 M$ à budgéter. Cela représenterait une hausse directe de 3,5% du compte de taxes pour la maison moyenne, soit une somme de 88,62$, sans tenir compte des autres dépenses auxquelles la Ville est confrontée. Ce serait irresponsable et irrespectueux pour le payeur de taxes si l’on acceptait les demandes du syndicat », soutient le directeur général de la Ville de Sorel-Tracy, Carlo Fleury.

Le directeur général de la Ville de Sorel-Tracy, Carlo Fleury, la directrice du Service des ressources humaines, Annik Desbiens et le directeur du Service des travaux publics, David Gagné ont fait le point sur l’état des négociations avec le Syndicat des employés municipaux de la Ville de Sorel-Tracy-CSN.

De son côté, la Ville de Sorel-Tracy offre à ses employés cols bleus des augmentations de 12,25% sur 5 ans, ce qui est comparable aux salaires octroyés par des villes de tailles similaires à Sorel-Tracy.  « Au niveau du salaire, notre taux horaire est en moyenne 2% plus élevé que 10 autres villes comparables. […] Selon l’Indice des prix à la consommation (IPC), il aurait fallu octroyer 15,4% d’augmentation de 2012 à 2021. Or, à la Ville, nous avons accordé des augmentations de l’ordre de 24,75% ce qui est supérieur de 10% à l’IPC », explique la directrice du Service des ressources humaines, Annik Desbiens.

Une rencontre de médiation était à l’horaire mardi à 14h. Les négociations étant toujours dans l’impasse, le Syndicat des employés municipaux de Sorel-Tracy-CSN a déclenché une grève illimitée.

Publicité

Publicité