SorelTracy Magazine - Dimanche, 14 avril 2024

Samedi 18 novembre, 2023

Les droits des tout-petits au coeur de la 8e édition de la Grande semaine des tout-petits

Carrefour naissance-famille invite les résidents de la MRC Pierre-De Saurel à se mobiliser pour prioriser les tout-petits

(Communiqué) – Dans le cadre de la 8e édition de la Grande semaine des tout-petits (GSTP), qui aura lieu du 20 au 26 novembre prochain, Carrefour naissance-famille se joint au mouvement collectif pour faire de la petite enfance une priorité de société. Durant cette semaine, c’est tout le Québec qui se mobilise pour offrir une voix aux 509 188 tout-petits de 0 à 5 ans de la province. En Montérégie ce sont 6,1 de la population, plus de 90 400 tout-petits qui grandissent pour devenir les adultes de demain. Malheureusement, tous n’ont pas les mêmes chances de se développer pleinement.

Cette année, l’événement se déroule sous le thème S’élever ensemble pour le respect des droits des tout-petits! En effet, peu importe son genre, ses parents, son origine, sa culture, son lieu de naissance, son milieu de vie, sa langue, sa religion ou même son état de santé mentale ou physique, chaque tout-petit doit être traité équitablement et avec justice. Il est de notre devoir à tous de nous assurer du respect des droits de l’ensemble des tout-petits pour mieux prévenir et réduire les inégalités sociales.

Les problèmes sociétaux ont des impacts directs sur les tout-petits

Ces dernières années ont exacerbé de nombreux problèmes sociétaux qui ont des impacts directs sur les tout-petits, incluant l’inflation, les problèmes environnementaux, la disponibilité des services, l’accès au logement abordable sans oublier l’augmentation de la pauvreté des familles.

Près d’un million et demi de ménages québécois ne parviennent plus à subvenir à leurs besoins les plus élémentaires ni à se nourrir correctement. Il faut veiller à que ces enjeux ne viennent pas brimer leurs droits les plus fondamentaux. On pense notamment au droit à une éducation de qualité, aux meilleurs soins de santé possibles, à de la nourriture, des vêtements et un endroit sûr où vivre, à des adultes qui font ce qui est le mieux pour eux, à la protection contre toutes les formes de discrimination et à un gouvernement qui s’assure que leurs droits sont respectés.

« Il est essentiel de veiller à ce que les enfants aient leurs besoins de bases de comblés en plus d’avoir une famille aimante pour prendre soin d’eux.», souligne Julie Naud, directrice générale du Carrefour naissance-famille.

Publicité

Publicité