SorelTracy Magazine - Mardi, 16 avril 2024

Samedi 23 mars, 2024

Blanchissage de Gélinas: Les Éperviers égalisent la série 1 à 1

(Jean Doyon) – C’était le match #2 de la série quart de finale #1 de la LNAH entre les Pétroliers de Laval qui rendaient visite aux Éperviers de Sorel-Tracy au Colisée Cardin.  Bien qu’ils s’étaient inclinés de justesse la veille à Laval par un score de 4 à 3, les Éperviers se sont joyeusement repris à domicile avec une victoire par blanchissage au compte de 4 à 0.  La série est maintenant égale 1 à 1.

Les hommes de Christian Deschênes ont complètement neutralisé la puissante attaque de l’équipe de Daniel Gauthier, et ils pourront remercier leur gardien Marc-Antoine Gélinas qui a tout simplement été impérial devant la cage des tire-bouchons.

Laval a tout tenté dans ce match, même l’intimidation, mais les officiels n’entendaient pas à rire et ont cassé les oreilles des 1366 spectateurs avec de nombreux coups de sifflet pour distribuer à profusion les pénalités d’indiscipline.

Marc-Antoine Gélinas a été impérial devant le filet

Domenic Graham était encore une fois d’office devant la cage des Lavallois, tandis que Marc-Antoine Gélinas se voyait offrir la cage soreloise, lui qui avait très bien performé en fin de saison, particulièrement à Sorel-Tracy.

L’attaque des Éperviers était plus présente ce soir en territoire adverse et ils ont pris les devants, encore une fois les premiers, à 18:04 en première.  Guillaume Gauthier, qui se cherchait en milieu de saison, a connu deux bons matchs de série, et il a marqué le premier des siens, son 2e en deux soirs, avec un tir précis de l’enclave sur une passe de Paquin-Boudreau, lors d’un jeu de puissance à 5 contre 3.

À la 4e minute de jeu en 2e, au moment où les deux équipes s’échangeaient les poussées vers les filets adverses, Samuel Blanchet marquait son premier but avec les Éperviers en entrant dans la zone et ainsi déjouer Graham d’un tir de loin qui a surpris l’ancien gardien des Éperviers.

Cependant, les Pétroliers n’ont pas ménagé les efforts pour essayer de changer leur situation, ils ont été une bonne partie de cette période en territoire « pierre-Sorelois », mais sans succès.

Cela va nous mener à 13:40 de la 3e période et voir Jeffrey Durocher exécuter un tir sur réception pour battre à nouveau Graham, grâce à une passe transversale parfaite de Olivier Caouette.  Une belle vision du jeu de Caouette.  Jérémie Malouin était l’autre passeur.

Les prises de bec sont nombreuses sur chaque arrêt de jeu, traîne le match en longueur et les pénalités pleuvent.

Le coach Daniel Gauthier retire son gardien pour un 6e attaquant avec 3 minutes à faire en 3e.  Gabryel Paquin-Boudreau récupère la rondelle profondément dans sa zone, dégage son territoire en « lob » vers le centre, et André Bouvet-Morissette qui passait par là, ramasse le disque et va planter le clou dans le cercueil des Pétroliers pour le 4e et dernier filet de la partie, pour un pointage final de 4 à 0 Sorel-Tracy.

Le clou dans le cercueil pour André Bouvet-Morissette

La série est maintenant égale 1 à 1.

Les lancers; 38-29 en faveur de Laval, et le choix des Trois Étoiles: 1- Marc-Antoine Gélinas, 2- Jérémie Malouin, 3 – Olivier Caouette.

Le match #3 de cette série sera joué à Laval le mardi 26 mars à 20h.

Le trophée du joueur IDÉAL de la saison dans la LNAH pour le gardien Philippe Desrosiers

Publicité

Publicité