SorelTracy Magazine - Jeudi, 13 juin 2024

Lundi 6 novembre, 2023

Autre grève annoncée par le front commun du 21 au 23 novembre

(Stéphane Martin, 6 novembre 2023) – Le front commun syndical tenait sa première demi-journée de grève lundi en annonçant déjà une autre perturbation à prévoir dans les services publics du 21 au 23 novembre à moins d’une entente avec le gouvernement Legault.

Le front commun syndical réunit 420 000 travailleurs des secteurs public et parapublic en province. La grande région de Sorel-Tracy était de la partie, lundi, alors que des centaines de syndiqués manifestaient devant les édifices publics sous les encouragements des automobilistes qui passaient devant eux.

Le débrayage de lundi matin aura apporté certaines perturbations pour les parents et les usagers du réseau de la santé. La fermeture des écoles et de leurs services de garde en avant-midi aura demandé à certains parents d’user d’imagination pour s’occuper des enfants avant qu’ils reprennent les cours en après-midi.

De son côté, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est annonçait qu’à moins d’avoir préalablement été avisées d’un report, toutes les personnes doivent se présenter à leur rendez-vous ou chirurgie à l’heure convenue et que le temps d’attente pourrait être plus long pour obtenir certains soins et services.

Le front commun est formé de la CSQ, de la CSN, de l’APTS et de la FTQ afin de faire face au gouvernement. Ces grandes centrales syndicales réclament, entre autres, de meilleures conditions de travail et de meilleurs salaires dans les domaines de la santé, des services sociaux et de l’éducation.

Selon un communiqué émis par le front commun ce lundi matin, voici quelques statistiques pour mieux comprendre les enjeux de cette négociation:

• Moyenne salariale des employés du secteur public membres du Front commun : 43 916 $ ;
• Retard salarial : -11,9 % ;
• Retard de rémunération globale : -3,9 % ;
• Proportion de femmes parmi les membres du Front commun : 78 %

 

Publicité

Publicité