SorelTracy Magazine - Vendredi, 1 mars 2024

Lundi 11 septembre, 2023

Après 13 ans d’attente, les Marlins passent enfin en finale

(Stéphane Martin, 11 septembre 2023) – Pour la première fois en 13 ans, les Marlins de Sorel-Tracy se dirigent vers la finale de la Ligue de baseball sénior de la Vallée-des-forts (LBSVF).

Quatre matchs auront été nécessaires, de cette série 3 de 5, afin d’en finir avec les Pirates de Saint-Bruno et de pouvoir goûter à la grande finale.  « Ça fait longtemps que l’on attend ce moment-là. On a fait 5 demi-finales dans les 6 dernières années. Chaque partie est une nouvelle partie. Dans cette série qui vient de se terminer, on a blanchi à deux reprises l’une des meilleures meilleures équipes en attaque de la ligue. On n’a pas volé notre place », mentionne le joueur-entraîneur des Marlins, Jean-Philippe Morin.

Le match de vendredi disputé au Stade René-St-Germain aura certainement été le moment fort de la série contre les Pirates. « C’est probablement la partie la plus intense dans laquelle j’ai été impliqué. On menait 11 à 1 après 3 manches. Puis, les Pirates ont remonté la pente et ils menaient 13 à 11 jusqu’en 6e manche. »

À ce moment, la déception se lisait sur le visage des partisans, mais pas sur ceux des joueurs des Marlins qui n’ont pas hésité à effectuer trois changements de lanceurs afin de trouver le bon bras pour menotter les Pirates.  « C’est Karl St-Martin qui a réussi à stopper l’hémorragie en lançant deux manches solides au monticule. Avec une force de caractère incroyable, on a égalisé la marque en fin de 6e manche et l’on est reparti avec la victoire grâce à un point produit en 7e. Il n’y a personne qui a abandonné et ça nous a donné l’énergie nécessaire pour le dernier match », ajoute Jean-Philippe Morin.

La série se transportait donc à Saint-Bruno dimanche soir et les Marlins l’ont à l’arraché au compte de 1-0.  « Dimanche, Gabriel Morin a lancé l’un de ses meilleurs matchs à vie en accordant seulement que 2 coups sûrs.  Il a muselé l’attaque des Pirates. On doit aussi lever notre chapeau à Maxime Guay dans le champ centre qui a volé un circuit en fin de 6e manche avec deux retraits. Il a couru à fond de train pour attraper une balle frappée en flèche. Il est entré dans la clôture et a levé le gant à la toute dernière seconde pour voler ce circuit. Il a eu le souffle coupé, mais a fait la différence dans le match. Le seul point de la partie revient à un circuit d’Éric Millette en solo, qui avait fait un grand chelem vendredi dernier », commente fièrement en conclusion, Jean-Philippe Morin.

On connaîtra un peu plus tard cette semaine qui affrontera les Marlins pour la finale 2023 de la LBSVF. La série entre les Indians de Granby et les Brewers de Drummondville se poursuivra mercredi. Si un 5e match était nécessaire, il se jouera vendredi. Jusqu’à maintenant, Granby mène la série 2 à 1.

Il est possible de suivre les résultats via le site web de la LBSVF à l’adresse :
https://www.mystatsonline.com/ballsports/visitor/league/home/home.aspx?IDLeague=4005

 

Lors du match de vendredi disputé au Stade René-St-Germain, le numéro 34, Éric Millette, a soulevé la foule avec un grand chelem en 1ere manche. Deux jeunes partisans ont vite fait de récupérer la balle et de la faire autographier par leur idole du moment.

Publicité

Publicité