SorelTracy Magazine - Mercredi, 7 Décembre 2022

Lundi 7 novembre, 2022

Appels de projets en recherche participative et en innovation dans le domaine de la petite enfance en Montérégie

Longueuil, 7 novembre 2022 – Le Pôle d’enseignement supérieur en petite enfance de la Montérégie est heureux d’annoncer le lancement de ses appels de projets pour l’année 2022-2023. En effet, Reconnaitre souhaite animer des espaces de collaboration entre les quatre (4) universités et les sept (7) cégeps présents dans la région de la Montérégie. Il fait d’ailleurs le choix de privilégier l’intervention éducative en milieux de garde et le caractère interordres inhérent aux activités d’un pôle d’enseignement supérieur.

Le volet Recherche s’inscrit dans une approche méthodologique participative. Les projets peuvent aborder les questions liées à l’accessibilité aux études en petite enfance tout autant que l’actualisation des contenus de formation compte tenu de la complexification de l’intervention éducative en milieu de garde. Les projets retenus devront être déposés d’ici le 31 mars 2023.  Reconnaitre met à la disposition de l’appel de projets 2022-2023 une somme globale de $450 000.

Le volet Innovation et développement cherche, quant à lui, des projets favorisant la production d’outils de changement dynamique, concret et signifiant pour les acteurs terrain. À travers la mise en oeuvre d’un ensemble de méthodes organisées, le projet favorise l’apprentissage empirique et la participation active. Plus de $150 000 sont consacrés au soutien à la réalisation de ce type de projet.

Rappelons que Reconnaitre, une initiative des établissements d’enseignement supérieur de la Montérégie, travaille à actualiser les compétences professionnelles des intervenants en petite en enfance et à renforcer l’adéquation formation-emploi dans ce secteur.

Reconnaitre est soutenu financièrement par le ministère de l’Enseignement supérieur (MES) à travers son programme de pôles régionaux.

Ce programme vise l’amélioration de la concertation entre les établissements d’enseignement collégial publics et les établissements universitaires sur un même territoire. Il veut favoriser le déploiement d’actions régionales harmonisées comme réponse à des problématiques éducatives.

Publicité

Publicité