SorelTracy Magazine - Dimanche, 21 avril 2024

Jeudi 9 novembre, 2023

Alexandre Quesnel s’amène en renfort vendredi contre Laval

(STM) – L’attaquant Alexandre Quesnel disputera son premier match de la saison face aux meneurs du classement général, les Pétroliers de Laval, vendredi à 20h au Colisée Cardin.  Quesnel, qui entame sa deuxième saison à Sorel-Tracy, apportera son expérience aux Éperviers. La saison dernière, il avait brillé lors de ses rencontres sous l’uniforme des Éperviers.

Pour Christian Deschênes, l’ajout d’un vétéran tel que Quesnel sera bénéfique pour son équipe. « On connaît l’enjeu du match face à une équipe bien rodée comme Laval. La contribution d’Alex sera assurément la bienvenue. En tant que vétéran établi dans cette ligue, son expérience sera un atout pour notre groupe. Il a eu des changements professionnels et a déménagé, raison pour laquelle il n’était pas disponible en début de saison. »

Interrogé sur le retour d’Ayotte et de Waked, le directeur-gérant des Éperviers a apporté des nouvelles plus encourageantes. « Concernant Ayotte et Waked, ils participeront à l’échauffement et nous verrons par la suite s’ils seront en mesure de jouer le match,» a déclaré Christian Deschênes, qui devra attendre encore deux matchs, toujours sous le coup d’une suspension, avant de retrouver son poste derrière le banc des siens.

De son côté, Quesnel se réjouit de son retour à Sorel-Tracy. « Je suis vraiment impatient de retrouver les gars et de reprendre le jeu. J’apprécie vraiment les nouvelles recrues et j’ai hâte de contribuer au succès de l’équipe. Avec l’arrivée de Desrosiers, Pépin, Ayotte et Gauthier, je trouve que notre équipe est vraiment complète. » a souligné le #42 des Éperviers.

Au niveau statistique, on peut dire que les deux équipes qui s’affronteront vendredi présentent des fiches assez similaires, sauf en attaque. Dans la colonne (buts pour), Laval avec 9 parties de jouées, est au premier rang avec 38, contre 27 pour Sorel-Tracy qui n’a que 7 parties de jouées, mais en défensive (buts contre), les deux équipes se valent avec 25-23 (Position 1 et 2) en faveur de Laval.

Sur les unités spéciales, toujours en tenant compte du nombre de parties jouées, les deux équipes doivent éviter le banc de punition. Les Pétroliers sont à 25% d’efficacité sur les jeux de puissance, contre 21% pour les Éperviers et dans la colonne des désavantages numériques, les Éperviers sont premiers avec 94% contre 88% pour les Pétroliers au 2e rang du circuit.

Lors de la première rencontre entre les deux équipes, le 5 octobre dernier à Laval, les Pétroliers l’avaient emporté en prolongation au compte de 2 à 1.

Publicité

Publicité