SorelTracy Magazine - Samedi, 4 Décembre 2021

Jeudi 28 octobre, 2021

Nouveau service

À la Porte du Passant l’hébergement d’urgence est maintenant offert

Alexandrine Boisvert et Marie Josée Averill

(Stéphane Martin, 28 octobre 2021) L’hébergement d’urgence est maintenant offert à la Porte du Passant de Sorel-Tracy. Il s’agit d’un projet qui s’est fait attendre pendant plus de 20 ans dans la région.

L’organisme de soutien alimentaire situé au 80, rue Phipps a maintenant son espace de type refuge qui accueillera les personnes sans domicile 3 nuits par semaine soit les mardis, mercredis et jeudis de 20h00 à 8h00 jusqu’au 31 mars 2022.

« Nous sommes en projet pilote et il s’agit d’une période test afin d’évaluer les besoins du milieu. Nous offrons actuellement 6 lits et nous pouvons aller jusqu’à 12 lits en cas de grand froid. Deux intervenants sont présents dans l’organisme pour offrir un accueil chaleureux, café, collation et petit repas. C’est un lieu sécuritaire pour passer la nuit, il y a possibilité de prendre une douche et nous offrons le soutien selon les besoins requis », explique la directrice générale de la Porte du Passant, Marie Josée Averill.

« Cela a été un défi de nombreuses fois. On ne savait plus où diriger les personnes. On donnait des indications sur les coins chauds de la ville, on leur donnait des muffins et des couvertures en leur demandant de revenir nous voir le lendemain matin. C’est toujours quelque chose qui est difficile pour les intervenants, ça brise le cœur. [ …] En 2020, on a inclus une halte repos dans le centre de jour et l’on a commencé à remarquer que les lits étaient utilisés énormément. […] On a l’impression qu’il n’y a pas d’itinérance dans la ville de Sorel-Tracy, mais il y a beaucoup d’itinérance cachée. Avec la COVID-19, ce mal invisible est devenu visible. Avec la fermeture des centres d’achats et des restaurants, les gens n’avaient plus de porte pour se cacher », laisse savoir la superviseur clinique et chargée de projets volet itinérance, Alexandrine Boisvert.

« Il y a plusieurs refuges qui ne sont ouverts que la nuit et les gens retournent à la rue le matin venu. Nous avons été choisis pour réaliser ce projet pilote, puisque notre force est que nous avons déjà un centre de jour. Ainsi, nous pouvons conserver les gens sur place toute la journée, surtout en période de grand froid », ajoute Marie Josée Averill.

Outre la collaboration des travailleuses de rue de la région qui feront des visites de façon ponctuelle, l’organisme aura la chance d’offrir aux personnes en situation d’itinérance fréquentant l’hébergement de nuit, les services d’une infirmière à raison de quelques heures par semaine. C’est l’infirmière à la retraite, Josée Picard, qui a été retenue pour offrir ce service qui est également disponible au centre de jour, à la Porte du Passant. « Souvent, les gens craignent le réseau de la santé pour de nombreuses raisons. Je peux faire des liens avec le CLSC et également des prises de sang lorsque la situation le nécessite », explique Madame Picard qui a toujours sa licence pour pratiquer.

Il est possible de joindre l’équipe d’intervention de jour au 450-551-0578 et l’équipe de nuit au 450-742-5538, ou en se rendant directement à la Porte du Passant au 80, rue Phipps.

 

Josée Picard au travail

 

Publicité

Publicité