SorelTracy Magazine - Mardi, 30 novembre 2021

Samedi 13 novembre, 2021

Les Éperviers l’échappent en fusillade

François Bouchard vient de déjouer Marc-Antoine Gélinas pour le but de la victoire en fusillade

(Jean Doyon) – Les Pétroliers du Nord de Laval étaient au Colisée Cardin ce vendredi soir pour affronter les Éperviers, qui eux jouaient un 2e match en 2 soirs, s’étant mesuré la veille à l’Assurancia à Thetford. C’est définitivement un mauvais week-end pour les hommes de Christian Deschênes qui ont échappé la rencontre de ce soir en tirs de barrage au compte de 2 à 1. Un match très serré, assez offensif qui a donné lieu à un bon duel de gardien.

Laval, qui connait un début de saison en dent de scie, a acquis au cours de la dernière semaine le défenseur, Yan Sauvé, le vétéran attaquant bien connu à Sorel-Tracy, Marco Charpentier et même le dur à cuire Derek Parker, qui étaient tous présent ce soir au Colisée.

Le combat entre Derek Parker et Gaby Roch

Événement de plus en plus rare dans la LNAH, du moins à Sorel-Tracy, le match a débuté avec deux combats. L’étonnant Derek Parker a fait face à Gaby Roch, et Parker a failli surprendre son adversaire avec deux bonnes droites au départ, mais Roch s’est repris et a bien terminé, au grand plaisir des 1918 partisans présents. Puis, au dépôt de la rondelle, c’était au tour de David Lacroix d’y aller face à Luc Leclair.

Une fois la rencontre « de hockey » débutée, on a pu refaire connaissance avec l’impressionnant coup de patin de Marco Charpentier qui s’est évadé complètement seul, mais qui a été stoppé par le gardien Marc-Antoine Gélinas, désigné 2e Étoile du match de ce soir. De l’autre côté, le gardien Francis Leclerc a fait la différence pour son équipe, ce qui lui a valu la première Étoile de la rencontre.

Ce n’est qu’en 2e période que le tableau indicateur a bougé dans la colonne des buts, quand Charles-Alexandre Drolet réussit à pousser une rondelle sautillante dans le filet des Rouges, sur des passes de Hinse et Paquin-Boudreau. 1 à 0 Sorel-Tracy.  Quelque part en début de 2e, Justin Doucet et Dany Potvin ont laissé tomber les gants.

Laval marque avec 12 secondes à faire en 2e, sur un jeu de puissance, un tir voilé de l’enclave bien dirigé par François Bouchard, qui nivelait le pointage 1 à 1. Pierre Pelletier étant sous le coup d’une suspension, c’était Lucien Paquette et Dany Leblond qui étaient derrière le banc des Pétroliers du Nord.

Au 3e vingt, le jeu s’est animé à partir de la 14e minute de jeu. Les deux équipes contre-attaquaient à tour de rôle et les gardiens multipliaient les arrêts. Laval a même survécu à deux infériorités numériques consécutives, mais Leclerc a été fabuleux devant sa cage. Les Éperviers l’ont bombardé allègrement.

Après 60 minutes c’était toujours l’impasse. C’est à ce moment qu’on a eu droit à l’une des prolongations les plus excitantes depuis le début de la saison. Pendant un long moment, c’était Laval qui dominait, même que Nicolas Poulin avait la victoire au bout du bâton sur un échappé, mais il a levé les yeux trop vite, a raté son lancer, et la rondelle a fait quelques pouces lentement, bloqué par Gélinas.

Lors de la fusillade, après les buts de Marco Charpentier (Lav) et Gabriel Bilodeau (Sor), c’est François Bouchard qui donnait la victoire aux Pétroliers en déjouant le gardien.

Les Éperviers ont tout de même été chercher un point au classement, pour un total de 15, et ils partagent le premier rang avec l’Assurancia.

Un seul match est prévu au calendrier des Éperviers la semaine prochaine, et ce sera le vendredi 19 novembre à 20h au Colisée Cardin pour la visite du Cool Fm de St-Georges.

Les lancers : 37-32 en faveur des Éperviers

Les Trois Étoiles

1 – Francis Leclerc
2 – Marc-Antoine Gélinas
3 – Sébastien Rioux

Marco Charpentier fusille du regard le banc des Éperviers après son but en tir de barrage

 

Gabriel Bilodeau a déjoué Francis Leclerc en fusillade

 

Publicité

Publicité